Cameroun: Manifestation des opposants au régime de Paul Biya devant la Maison blanche aux USA

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Jun-2019 - 13h40   8185                      
18
Les camerounais marchent aux USA Facebook
Des opposants au gouvernement de Yaoundé ont marché samedi 22 juin 2019 à Washington aux Etats-Unis pour dénoncer la mauvaise gestion du Cameroun par le régime au pouvoir depuis 37 ans.

Rendez-vous honoré ! Des camerounais des Etats-Unis, avec dans leurs rangs des compatriotes venus du Canada et d’Europe, ont marché samedi à Washington DC pour dire « Non au hold-up électoral au Cameroun,  non au Cameroun de non droits, non aux emprisonnements politiques,
non à la guerre au Nord-Ouest et au Sud-Ouest, non au tribalisme d'état, oui au dialogue national inclusif, oui à la paix au Cameroun, etc. » Ces motifs ont été rappelés aux manifestants par les organisateurs avant le déroulement de la marche qui est partie du Capitole, siège du Congrès, à la Maison blanche, le palais présidentiel américain.

Les camerounais, mécontents de la gestion de leur pays par le régime au pouvoir depuis 37 ans, ont battu ainsi de nouveau le pavé en chantant « Combien de personne Paul Biya va tuer ? Il va nous tuer fatigué » ou alors « Maurice Kamto notre président, le peuple t a choisi ».

Pendant le rassemblement, Patrice Nganang, l’un des leaders de la contestation a pris la parole pour encourager l’auditoire à « tontiner » pour voler au secours des compatriotes persécutés ou emprisonnés au Cameroun. « Nous sommes ici pour aider les gens, pour faire vivre les gens » a-t-il martelé.

A la fin de la marche, les organisateurs ont fait savoir qu’ils sont grandement satisfaits de la mobilisation et du déroulement de la marche. « Les choses se sont bien passées, la marche a été une réussite totale, il y a eu une cohésion de force. Je crois que le régime de Yaoundé doit avoir peur maintenant, parce que avec ce qui s’est passé et ce qui va suivre, les choses vont changer au Cameroun. Cette marche entre dans l’histoire comme celle du 18 mai 2019 à Paris » a déclaré Kamoua Lapanthere, une autre grande figure de la contestation qui est partie de chez lui à Paris en France pour la marche aux Etats-Unis.

La situation sociopolitique au Cameroun s’est davantage dégradée après la publication des résultats de l’élection présidentielle du 07 octobre 2018. Le Conseil constitutionnel a proclamé Paul Biya réélu pour un huitième mandat. Résultats contestés par le concurrent Maurice Kamto, président du MRC, classé en deuxième position. Ce dernier et ses alliés, ainsi que certains militants du MRC, sont emprisonnés pour avoir organisé ou participé à des marches de protestation au Cameroun.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique