Cameroun - Municipales 2020: Le RDPC perd pour la première fois de son histoire, une commune dans la région de l’Est

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Feb-2020 - 20h22   5918                      
1
Hôtel de ville de Garoua Boulaï archives
Il s’agit de la commune de Garoua-Boulaï, dans le département du Lom et Djerem, remportée par l'UNDP.

Au terme du scrutin du 9 février 2020, la tendance annonçait déjà la victoire de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès (UNDP). «C’était sur la base des sondages qui donnaient son (Bello Bouba Maïgari) parti largement favori à ces élections locales», rappelle le quotidien public, Cameroon Tribune, édition du 13 février 2020.

Mais, une telle situation n’étant jamais arrivée, il a fallu attendre la publication des résultats le 12 février, pour confirmer la défaite du RDPC à la mairie de Garoua Boulaï, dans le département du Lom et Djerem, région de l'Est.

Pour la première fois dans l’histoire politique communale du Cameroun, le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais ne contrôle pas toutes les mairies de la région du soleil levant. Le parti de Paul Biya a été battu par son unique adversaire dans cette commune, l’UNDP.

«Les résultats publiés mardi dernier (12 février 2020) mettent ce parti politique en avance, devant son unique adversaire, le RDPC… cette commune restera la première à être contrôlée par un parti d’opposition dans l’histoire des mairies à l’Est», note le quotidien gouvernemental.

Le journal précise que l’équipe de campagne de l’UNDP dans cet arrondissement, a séduit les électeurs «par un projet de société axé sur la formation des ressources humaines, les ouvrages socio-économiques, l’établissement des actes de naissance, le développement du monde agropastoral… pour améliorer les conditions de vie des populations».

Le sous-préfet retraité, Adamou Abdon, la tête de liste de l’UNDP dans cette commune d’arrondissement, estime que cette victoire est un signe que «la démocratie fait des pas au Cameroun».

L’UNDP a battu le RDPC avec un score de 53% contre 46,66%. Le taux de participation est de 48%.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique