Cameroun – Parlement/Nourane Fotsing: «Pourquoi je retourne à l'Assemblée Nationale»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Mar-2020 - 15h53   7330                      
4
La députée Nourane Fotsing Nourane Fotsing
La député du PCRN estime qu’elle a atteint l’objectif visé par son boycott de l’hémicycle initié pour protester contre la non prise en compte des mesures de protection contre le coronavirus.

Nourane Fotsing est désormais prête à regagner l’hémicycle de l’Assemblée nationale du Cameroun. Volontairement éloignée de la chambre basse depuis le 24 mars 2020, la députée du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) a annoncé son retour sur l’antenne de la télévision Canal 2 international le 27 mars 2020.   « J’ai constaté que certaines mesures ont été prises en compte hier. J’ai eu à faire ce constat par le bais de certains de mes camarades. On n’a pas été avertis à l’avance puisqu’on doit avertir un député 12 heures à l’avance. Les 167 députés se sont retrouvés là-bas. C’est sur place qu’ils se rendaient compte qu’il fallait faire des groupes de  50. Les gens rentraient chez eux pour revenir plus tard quand ce serait leur date. Il y avait un médecin et plusieurs infirmières qui prenaient des températures, il y avait de quoi se laver les mains. Il paraît que l’hémicycle en question a été désinfecté. C’est pourquoi j’ai décidé de reprendre les travaux », a expliqué la nouvelle parlementaire. Qui se réjouit d’avoir atteint son but qui était "le respect des normes hygiéniques".

L’honorable Nourane Fotsing a confié qu’elle ne voulait pas assister à l’actuelle session parlementaire parce que « les mesures de sécurité n’étaient pas prises vraiment au sérieux pour éviter une éventuelle contamination au COVID-19 ». Elle souhaitait voir reproduire dans son pays ce qui se fait ailleurs.  « Quand vous voyez que les grandes nations mettent tout leurs pays en confinement et que nous au Cameroun n’ayant pas ces moyens-là on n’est pas en train de vraiment prendre des mesures extrêmes. On fait le minimum mais on peut faire beaucoup mieux », a estimé celle qui mène aussi une florissante carrière d’entrepreneur.

Pour ce qui est de la santé du président de l’Assemblée nationale du Cameroun que certains disaient contaminé au COVID-19, elle se montre quelque peu rassurée après avoir appris que Cavaye Yéguié Djibril n’était pas atteint. « D’après ce qui a été dit et ça a été négatif. Je m’en tiens à ce qui a été dit officiellement. Malheureusement je ne peux pas dire autre chose. Devant certaines télévisions sa température a été prise devant tout le monde. On parlait de 36 degrés. Tant mieux ! »,  se réjouit cette mère de triplés.

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique