Cameroun: Paul Biya boycotte le sommet de Vladimir Poutine pour attendre Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Oct-2019 - 15h15   5389                      
7
Vladimir Poutine, Président de la Russie Reuters
Moscou a pourtant pesé de tout son poids pour que le président camerounais, l’un des doyens des chefs d’Etat sur le continent noir, participe personnellement au premier sommet Russie – Afrique qui se tient dans la ville balnéaire de Sotchi du 23 au 24 octobre 2019

Une cinquantaine de dirigeants africains sont invités pour le premier sommet Russie – Afrique sous l’ère Vladimir Poutine, au pouvoir à Moscou depuis environ 19 ans. S’il faut attendre demain, lors de la cérémonie d’ouverture de cette réunion de haut niveau pour savoir l’identité des Chefs d’Etat qui ont effectivement effectué le déplacement, il ne fait aucun doute que Paul Biya, le président du Cameroun va répondre aux abonnés absents. Selon nos sources au palais de l’Unité, tout était pourtant apprêté pour le voyage du président. « C’est depuis six mois que le président a reçu son invitation. En fin de semaine dernière, une mission avancée était sur le point de se rendre en Russie quand, le voyage a été subitement annulé. Le Cameroun sera finalement représenté à Sotchi par quelques officiels » affirme une source au palais présidentiel. Au même moment, Yaoundé s’apprête à accueillir le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Il sera en visite de travail au Cameroun du 22 au 24 octobre 2019.

Les raisons de l’annulation du voyage de Paul Biya en Russie sont restées secrètes. Mais, dans le landerneau politique à Yaoundé, l’on soupçonne la France d’avoir contraint Paul Biya à ne pas voyager compte tenu des enjeux du sommet Russie – Afrique dont l’un des thèmes est « Mettre fin à la colonisation française pour s’ouvrir sur le Monde : Les urgences du développement de l’Afrique francophone ». Thème révélé par Nathalie Yamb, Suissesse d’origine camerounaise, conseillère exécutive du parti politique « Liberté et démocratie pour la République » dont le leader est Mamadou Koulibaly, ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. « J’ai été invitée à prendre la parole sur ce thème lors du sommet/Forum économique Russie - Afrique » affirme-t-elle dans une publication sur son compte twitter.

« Ce n’est pas une simple coïncidence, le fait que la France envoie son ministre des Affaires étrangères à Yaoundé pendant que Vladimir Poutine tient son sommet. Face à l’offensive lancée par les grandes puissances comme la Chine et la Russie sur le continent africain, Paris ne veut pas perdre ses acquis au Cameroun. La France estime qu’elle a déjà assez perdu du terrain en Afrique ces derniers temps. C’est pour cette raison, qu’elle met tout en œuvre pour contrer l’influence de la Russie au Cameroun » analyse un haut cadre du parti au pouvoir, le RDPC, dans un entretien téléphonique avec Cameroon-info.net

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique