Cameroun - Présidentielle 2018 - Ernest Obama (Vision 4): «Quand on aspire à diriger le pays comme le souhaite le professeur Maurice Kamto, je pense qu’on devrait affronter les contradictions»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Sep-2018 - 12h34   13098                      
158
Ernest Obama (Vision 4 TV) Facebook
Le directeur de la télévision Vision 4 a réagi mercredi soir au refus du candidat du MRC de répondre à son invitation.

Dans l’après-midi du 12 septembre 2018, Maurice Kamto, candidat du Mouvement pour  la renaissance du Cameroun (MRC) à la prochaine présidentielle a annoncé via un communiqué son intention de ne pas participer à un débat pour lequel il était sollicité sur la télévision Vision 4. L’opposant a expliqué son refus d’honorer cette invitation par plusieurs raisons. Ernest Obama,  le directeur de Vision 4, à l’origine de l’invitation a réagi à ce refus mercredi au cours du journal de 20 heures de la chaîne. « J’ai d’abord été surpris parce que j’attendais l’appel du porte-parole de Maurice Kamto. Surpris, étonné et choqué par le ton utilisé par celui qui aspire à diriger le Cameroun dans ce communiqué. Accusations, diffamations et calomnies, tout y passe. Monsieur Maurice Kamto estime que la ligne éditoriale de Vision 4 ne lui convient pas. Devrait-on rappeler à Maurice Kamto que même dans les démocraties qui sont prises en exemple, on affronte même les médias qui ne partagent pas forcément  votre opinion ? Le dernier exemple en date c’est monsieur Trump. On sait quelles étaient les positions de CNN, ABC et CBS sur la candidature de monsieur Trump. Mais monsieur Trump est bel et bien allé dans ces médias-là pour s’exprimer, parler aux Américains ! », argue le journaliste. Qui contredit ensuite Maurice Kamto en soutenant que Vision 4 n’est pas la chaîne de la division qu’il  présente  mais « une chaîne républicaine ».   

Ernest Obama fait une suggestion au candidat du MRC. « Quand on aspire à diriger le pays comme le souhaite le professeur Maurice Kamto, je pense qu’on devrait affronter les contradictions. J’ose croire que ce ne sont pas ces contradictions qui ne l’amènent pas à venir ici », suppose-t-il par ailleurs en estimant que Maurice Kamto a déclaré que l’armée camerounaise est criminelle.  

Le directeur de Vision 4 pense que Maurice Kamto ne tolère pas la critique et craint qu’il devienne un fossoyeur de la liberté d’expression s’il est élu président de la République. « Monsieur Kamto estime que Vision 4 est une chaîne qui a des accents génocidaires. Ce n’est pas la première fois qu’une telle accusation est portée contre Vision 4. Je ne sais pas quel contenu le juriste Kamto met dans « génocidaire » mais je me pose la question de savoir si pour une fois, parce que j’ai l’impression aujourd’hui que monsieur Kamto est allé dans chaque chaîne où l’opinion ou tout au moins la ligne éditoriale lui était favorable à ses idées. Si c’est monsieur Kamto qui avait été à la place de monsieur Biya président de la République, avec toutes les insultes qui lui sont régulièrement infligées, je présume que toutes les chaînes de télévision au Cameroun auraient été fermées, la censure serait instaurée. Je présume que plusieurs journalistes camerounais seraient en prison parce qu’ils ne partagent pas l’avis de Maurice Kamto. Quand on aspire à diriger un pays, on devrait le faire en acceptant la différence. Si monsieur Kamto est élu le 7 octobre prochain même ceux qui ne l’auront pas voté seront également des citoyens qui l’accepteront comme président de la République.

            

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique