Cameroun: Qui est Peter Henry Barlerin, l’Ambassadeur américain qui donne des insomnies au régime trentenaire de Paul Biya ?

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-May-2018 - 18h28   15388                      
99
Peter Henry Barlerin (Ambassadeur des USA) et Paul Biya P R C
Diplomate de carrière depuis 29 ans, Peter Henry Barlerin a longtemps roulé sa bosse dans l’humanitaire et dans différents postes du service américain des affaires étrangères avant de devenir pour la première fois Ambassadeur titulaire en 2017 à Yaoundé.

Il est impressionnant par sa taille, près de deux mètres. Sa chevelure sel poivre fait aussi sa particularité. Peter Henry Barlerin, la soixantaine bien sonnée, est en train de battre un record. Cinq mois seulement après avoir présenté ses lettres de créances au Chef de l’Etat camerounais, il entre dans l’histoire du Cameroun comme le premier diplomate étranger à avoir eu le courage de demander à un président élu d’un pays indépendant de quitter le pouvoir en raison d’une longévité fâcheuse.

Paul Biya qui a succédé à Ahmadou Ahidjo en 1982, a déjà passé 36 ans au pouvoir alors que durant la même période, les Etats-Unis ont vu passer successivement six Chefs d’Etat, à savoir Ronald Reagan, George Bush , Bill Clinton, George Bush fils, Barack Obama et Donald Trump…

Peter Henry Barlerin (c) Archives

Peter Henry Barlerin, le diplomate « opposant » devenu indésirable très tôt pour les caciques et autres conservateurs du régime Biya, est en poste à Yaoundé en principe pour au moins deux ans (la durée moyenne des chefs de mission diplomatique des Etats-Unis est de trois ans). Véritable gros cailloux dans les chaussures du gouvernement camerounais.

Avant de prendre fonction à Yaoundé en décembre 2017 comme Ambassadeur titulaire pour la première fois, Perter Henry Barlin a commencé sa carrière diplomatique en occupant jusqu’en 2009, différents postes au département d’Etat américain à Washington.

A l’étranger, Peter Henry Barlin, marié et père de trois enfant, a servi au Mali, à Madagascar, en RD Congo, en Norvège, au Japon, en France, etc.

« Il était récemment Haut fonctionnaire du Bureau des affaires africaines, et Secrétaire adjoint principal par intérim. Il a précédemment été sous-secrétaire adjoint aux Affaires économiques et régionales pour l’Afrique de l’Ouest, et chargé des relations avec 16 pays d’Afrique de l’Ouest, et de la Mission des États-Unis auprès de l’Union africaine à Addis-Abeba. Il a également travaillé comme Directeur du Bureau des affaires économiques et régionales, couvrant l’Afrique subsaharienne pour les questions liées à l’économie, l’énergie, l’environnement, la démocratie et la gouvernance, les affaires multilatérales, et la planification budgétaire et stratégique. De 2009 à 2012, il a été chef de mission adjoint à Bamako au Mali. Ses précédentes tournées incluent Paris et Tokyo, ainsi que trois autres tournées en Afrique » peut-on lire sur le site de l’Ambassade des Etats-Unis à Yaoundé. IL a également servi pendant plus d’une décennie comme secouriste en mission dans plusieurs pays africains

Titulaire d’une maîtrise en économie de l’Université du Maryland et d’une licence de Middlebury College, Peter Henry Barlerin a été fait il y a quatre mois, citoyen d’honneur du Canton Bell à Douala lors d’une visite dans l’une des plus importantes chefferies traditionnelles en Afrique noire.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique