Cameroun – Reconversion: L’ancien Lion indomptable Daniel Ngom Kome s’investit dans l’élevage des escargots

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Sep-2019 - 19h04   8459                      
7
Daniel Ngom Kome RFI
L’ancien milieu de terrain veut développer la production de la bave d’escargot, très recherchée par les industries spécialisées dans la fabrication de cosmétiques.

Après avoir raccroché les crampons Daniel Armand Ngom Kome ne chôme pas. On le sait depuis quelques années le champion d’Afrique de football (2002) et médaillé d’or aux Jeux olympiques est devenu entrepreneur. Il vient de lancer à Douala une unité d’élevage d’escargots. « Quand on est en Europe et qu’on a besoin parfois de consommer des mets locaux c’est compliqué. Donc quand je suis rentré au Cameroun, j’ai rencontré mon ami Pierrot et une fois j’ai voulu consommer des escargots. C’était en plein été et comme il faisait déjà l’élevage d’autres types de viandes on s’est dit pourquoi ne pas se lancer dedans ? Et aujourd’hui on se retrouve dans ce monde », explique-t-il au reporter de cameroon-info.net ce 7 septembre 2019. L’ancien milieu de terrain des Lions indomptables mène cette activité depuis quelques mois. Il a commencé par la commercialisation de la chair avant de décider d’en vendre la bave plus rentable financièrement. C’est une substance très demandée en Europe. Notamment dans les industries de fabrication de cosmétiques. Elle est utilisée entre autres pour faire la cicatriser la peau. L’entrepreneur de 39 ans n’avoue pas encore des bénéfices consistants mais il y croit. « On ne peut pas dire que c’est rentable. On a fait une petite distribution. On s’est rendu compte qu’il y avait un besoin. Je crois qu’à long terme cela va porter ses fruits », lance Daniel Ngom Kome.

Il faut dire que les gains sont plutôt colossaux dans ce domaine où l’ancien footballeur  fait figure de pionnier au Cameroun. Pour un kilogramme de bave livré, il peut repartir avec 15 millions de francs CFA. Normal qu’il développe l’élevage des escargots situé dans au quartier Minkwelle, dans l’arrondissement de Douala 4ème.  Daniel Ngom Kome se fait aider dans ce projet par Pierrot Simo son fidèle ami habitué des challenges du genre.

C’est lui qui dirige l’équipe de sept personnes en charge de l’élevage d’escargots. De lui, nous apprenons que le milieu naturel est celui qui est choisi afin de permettre aux escargots de vivre et se développer. 4800 géniteurs hermaphrodites ont été sélectionnés pour commencer. Ils pondent 3 fois par an. Les escargots pouvant produire la bave appelée « catina a catina » sont pris dans le Sud-Ouest et à Penja et Mbanga (Littoral). La crise dans les régions anglophones a obligé les producteurs à réduire les quantités d’approvisionnement. Daniel Ngom Kome veut apporter à ses partenaires la version africaine de la bave d’escargot jugée plus performante. Les moyens sont encore limités pour une production plus importante. C’est pourquoi l’ancien sportif cherche du soutien.

Il a accueilli à bras ouverts celui que lui apporte Dias invest 237, un consortium de 4 entreprises qui soutient les porteurs de projets issus de la diaspora camerounaise et qui reviennent investir au Cameroun. Dans cette opération, le ministère des relations extérieures qui est partenaire s’assure que les opérations sont réalisées et le cahier des charges respecté.

 

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique