Cameroun - René Sadi (Porte-parole du gouvernement): «Le MRC revendique une victoire qu’il prétend avoir remportée… On peut se poser la question de savoir qui veut faire un hold-up électoral»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Feb-2019 - 07h29   7905                      
88
René Emmanuel Sadi, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement archives
Dans une interview accordée à la chaîne de télévision 24, le ministre de la Communication revient sur les faits reprochés à Maurice Kamto et à ses militants.

Alors que la France demande en des mots à peine voilés la libération de Maurice Kamto et celle de ses proches, Yaoundé répond qu’aucune violation de la loi n’a été commise dans le cadre des arrestations et des mises en détention du leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) et ses partisans. Interrogé par la chaîne de télévision France 24 le 18 février 2019, le porte-parole du gouvernement a fait quelques précisions.

Des éclairages publiés dans l’édition du journal gouvernemental, Cameroon Tribune, paru ce 20 février 2019. «… des militants du MRC ont été interpellés et placés en garde à vue dans le strict respect des procédures règlementaires. Au cours de cette garde à vue, les faits qui leur sont reprochés leur ont été clairement notifiés», a déclaré René Emmanuel Sadi.

«Au terme de la garde à vue, qui elle-même obéit à un régime juridique clairement codifié, selon la nature des faits reprochés, les mis en cause ont été présentés au Commissaire du gouvernement territorialement compétent, lequel a décidé de placer certains d’entre eux en détention provisoire. A partir de cet instant, c’est à la justice, et à la justice seule qu’il revient de se prononcer sur les responsabilités éventuelles des uns et des autres dans le cadre de cette affaire», explique le ministre de la Communication qui souligne que «les militants du MRC ont choisi de défier l’autorité administrative et les forces de maintien de l’ordre».

René Sadi croit savoir que le problème de fond dans cette affaire, c’est que «le MRC revendique une victoire qu’il prétend avoir remportée et parle d’un hold-up électoral, M. Kamto se passant pour le président élu. On peut se poser la question de savoir qui, réellement, veut faire un hold-up électoral ?», s’interroge le membre du gouvernement.  

«Le MRC a réalisé un score de 14%, un score du reste louable et qui correspondait à son poids politique. Mais, je le dis et redis, il n’a pas gagné l’élection présidentielle au Cameroun, il ne pouvait pas la gagner, c’est un jeune parti qui a encore beaucoup à faire pour avoir une assise nationale. Le président Paul Biya a quant à lui réalisé un score sans appel de plus de 71%», rappelle l’ancien Secrétaire général du Comité Central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC).

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique