Cameroun - Voyages: Le Président Paul Biya attendu à Paris en France pour un sommet sur le climat

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Dec-2017 - 12h32   3322                      
5
Le couple presidentiel (Paul et Chantal Biya) - Photo d'archives P.R.C.
Le Chef de l’Etat camerounais est invité par son homologue français pour un sommet qui portera sur l’évaluation du niveau d’avancement des engagements des pays dans la lutte contre le changement climatique après la « COP21 » tenue il y a deux ans dans la capitale française.

Sept mois après son arrivée à l’Élysée, Emmanuel Macron, le président français, a décidé d’organiser à Paris le mardi 12 décembre 2017, un autre sommet climat baptisé «One Planet Summit».

Il sera question pour les dirigeants et autres personnalités du monde invités, d’évaluer le niveau d’avancement des engagements des pays dans la lutte contre le changement climatique après la « COP21 » tenue il y a deux ans toujours dans la capitale française.

Le président camerounais, Paul Biya, fait partie des chefs d’Etat attendus. Ce sera un mardi 12 décembre de retrouvailles entre Paul Biya et Emmanuel Marcon. Les deux presidents s’étaient rencontrés pour la première fois le mercredi 29 novembre 2017 à Abidjan en Côte d’Ivoire à la faveur du sommet Union africaine – Union européenne.

Si Paul Biya ne se fait pas représenter mardi prochain dans la capitale française, ce sera la seconde fois en l’espace de deux ans qu’il participe à ces rencontres de lutte contre le changement climatique.

«La participation du Président Paul BIYA à la COP21 traduit l’engagement constant du Cameroun dans la lutte contre les changements climatiques… Le Président Paul BIYA a toujours plaidé pour une mobilisation générale et urgente de tous et de chacun face aux conséquences néfastes du réchauffement climatique. Il est en effet convaincu que le caractère global des changements climatiques requiert des solutions elles aussi globales…  Le Cameroun s’engage à réduire de 32% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à  2035. Pour parvenir à ce résultat, qui  représente un effort significatif pour un pays dont les émissions sont insignifiantes à l’échelon international, le Cameroun compte sur le soutien de la communauté internationale sous forme de financement, de renforcement des capacités et de transfert de technologies pouvant à la fois favoriser le développement et sauvegarder l’environnement. Car pour le Chef de l’Etat, la lutte contre les changements climatiques doit être compatible avec les exigences du développement des pays du Sud» explique un article publié sur le site de la présidence de la République du Cameroun

Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique