Cameroun - Centre: La sécurité et la lutte contre le Covid-19 au centre de la première réunion semestrielle de coordination administrative et du Comité opérationnel de maintien de l’ordre

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-Apr-2021 - 12h06   1002                      
0
Naseri Paul Bea Capture d'écran
Elle s’est tenue le 27 avril 2021 à Akonolinga dans le département du Nyong-et-Mfoumou.

La première réunion semestrielle de coordination administrative et du Comité opérationnel de maintien de l’ordre de la région du Centre s’est tenue à Akonolinga dans le département du Nyong-et-Mfoumou le 27 avril 2021. Elle était présidée par le gouverneur de la région, Naseri Paul Bea. Tous les responsables administratifs et sécuritaires de cette région ont pris part à cette réunion.

D’après le quotidien d’Etat Cameroon Tribune paru ce 29 avril 2021, «le Centre doit gérer le problème grandissant d’insécurité en milieu scolaire. Une délinquance qui se manifeste, entre autres, par la consommation de diverses drogues par des élèves et une montée en puissance d’actes de violence. De plus, des ex-combattants sécessionnistes du Nord-Ouest et du Sud-Ouest se sont fondus dans la population, sans passer par la case désarmement, démobilisation et réintégration, tel que prévu par le gouvernement…».

Outre la sécurité, les travaux ont aussi porté sur «l’état de la lutte contre le Covid-19. Le Centre demeure, à ce jour, la région la plus touchée par la pandémie, avec plus de 25000 cas positifs. D’autres questions liées aux perturbations dans la fourniture de l’énergie électrique et à l’approvisionnement en eau potable, aux aménagements routiers, à la situation des denrées dans les marchés, l’insuffisance des enseignants dans certains établissements scolaires et à l’absentéisme de certains fonctionnaires et agents de l’État ont également été abordées au cours de ces assises», lit-on.

Comme recommandations au terme de ces travaux, «le gouverneur, Naseri Paul Bea a appelé les autorités administratives à une vigilance accrue pour que le calme continue de régner dans la région. Aux délégués régionaux sectoriels, il est demandé une simplification des procédures dans le cadre des services offerts aux usagers. Ces derniers devront travailler à mettre un terme au phénomène récurrent d’absentéisme, notamment dans le secteur des enseignements secondaires. En ce qui concerne le Covid-19, Naseri Paul Bea a demandé aux uns et autres de poursuivre la sensibilisation des populations au respect des mesures barrières», écrit le reporter.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique