Cameroun - Clash: Le cadre du MRC Armand Noutack II et le célèbre lanceur d’alerte et opposant «Nzui Manto» s’affrontent sur Facebook

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Dec-2022 - 11h37   9013                      
1
L'activiste Nzui Manto Facebook
Les deux antagonistes sont de chauds partisans du leader politique Maurice Kamto.

Nouvelle dispute entre deux membres de la « résistance nationale », ce groupe d’opposants politiques qui soutiennent le président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(MRC) Maurice Kamto.  Armand Noutack II, Le secrétaire national chargé de la Réforme et de la Modernisation de l’Etat au MRC et « Nzui Manto » le lanceur d’alerte et écrivain, chaud partisan de Kamto, se mitraillent sur Facebook. Si l’on s’en tient aux textes postés sur ce réseau social, tout part d’une publication de Nzui Manto  le 24 Décembre 2022.

Dans ce texte, l’activiste déclare que Noutack II a eu à lui demander  de l’aider à faire limoger une proviseure du lycée classique de Bafoussam. « Il y'a un certain enseignant à Bamougoum qui à l'époque me suppliait de faire chasser le proviseur du lycée de Bafoussam. Aujourd'hui, il me critique. Mais c'est pas grave les avis changent en fonction des intérêts d'un homme », peut-on lire sur son compte Nzui Manto Yi Sep Sep. Ce que conteste l’enseignant. «  Je mets l'activiste Nzui Manto au défi de sortir toute preuve toute conversation qui prouve que je lui ai demandé de saboter le proviseur du lycée classique de Bafoussam pour qu'elle soit virée ? Voilà donc celui qu'on prenait au sérieux. Je lui donne quitus de tout publier, tout , TOUT ! ngneungneugneu  Je vous ai dit que je suis INÉBRANLABLE, je dis bien inébranlable... Avant de poser un acte , avant d'écrire à quelqu'un même en privé, je projette l'acte dans les 50 prochaines années, je suis cohérent mes amis .  Pour tuer la bourde de Etoudi vous voulez me sacrifier ? No way !!! Dis-donc joyeux Noël à la résistance », poste-t-il.

Réponse de Nzui Manto : « ARMAND NOUTACK, L'ENSEIGNANT DU CANAPÉ AU LYCÉE CLASSIQUE DE BAFOUSSAM M'A MIS HIER AU DÉFI DE PRODUIRE LA MOINDRE PREUVE DANS LAQUELLE IL ME DEMANDAIT DE SABOTER LA PROVISEURE DU LYCÉE DE BAFOUSSAM.  "Madame la proviseure Mbonjawo Denise qui vendait chaque place de recrutement en 6ème à 100.000 fcfa..." Hier j'étais tranquillement assis dans mon coin lorsqu'un esclave de l'église de Tsinga a décidé de venir me provoquer.

Joyeux Noël madame la proviseure. ». Le lanceur d’alerte va adresser un ultimatum au cadre du MRC. « Le joufflu de Bamougoum m'accuse moi N'zui Manto de mentir. Tu as encore deux options :1- Publier toi-même ce que tu m'envoyais concernant madame la proviseure du lycée classique de Bafoussam Mbonjawo Denise. 2- Me supprimer ta dernière publication. Je te donne jusqu'à 8h, heure du Cameroun. Ceux qui vous chargent de venir me défier, dites-leur que dans la bouche de la panthère le piment du soya c'est le top lait », écrit-il. 

Ce dernier réagit en expliquant qu’il est dans l’impossibilité de répondre du tac au tac. « Pour me saboter, le bougre dans une lâcheté dont eux seuls ont le Secret, prend le soin de me bloquer d'abord...Et ses followers na ïfs et même pri mitifs boivent ses balivernes comme du petit lait Et il veut me faire chanter, ça me rappelle un Romain Molina . N'attends pas 8h , publie TOUT tout de suite ... », le défie-t-il.

Nzui Manto publie finalement les captures d’écran WathsApp  supposées être ses conversations sur le sujet concernant  le proviseur avec Noutack II.  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique