Cameroun – Criminalité: La gendarmerie interpelle des présumés cambrioleurs qui volaient dans les ministères

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Sep-2022 - 01h22   2414                      
0
Le Ministère de l'Habitat et du Développement Urbain, une des cibles des cambrioleurs Facebook
Insoupçonnables en apparence, ces voleurs d’un autre genre s’étaient fait fabriquer les doubles des clés des bureaux qu’ils délestaient de l’argent, des appareils et des documents qui s’y trouvaient.

Fin de parcours pour d’atypiques  cambrioleurs. Les éléments de la Brigade de gendarmerie de Melen ont mis la main un gang qui sévissait dans les bureaux des ministères, à Yaoundé. Dans son journal de 20h30 ce 10 Septembre, la CRTV-Télé diffuse des images  sorties d’une caméra  de surveillance dans laquelle on voit apparaître  un homme bien vêtu qui s’apprête à s‘introduire dans des bureaux du ministère de l’habitat et du développement urbain (Minhdu). Le reporter de la télévision nationale indique que c’est  grâce à cette vidéo que le cambrioleur sera arrêté par la Brigade de Gendarmerie de Melen.

Les présumés malfaiteurs présentés à la presse se faisaient passer pour des cadres de l’administration publique. Ils rentraient dans les bureaux grâce à des doubles de leurs clés et volaient l’argent, les appareils et les documents qui s’y trouvaient  « Ces messieurs entrent dans les ministères bien habillé. Il passe sous l’œil des vigiles, montent dans les escaliers jusqu’à arriver au niveau du cabinet. Ils prennent des clés et ouvrent simplement la porte. Dès qu’ils volent le butin, ils en ressortent », explique l’adjudant chef Olivier Nji Ngbagni Ndjayo.     

Selon la Crtv, les suspects sont « des hommes ayant la cinquantaine, roulant carrosse et au-dessus de tout soupçon, qui écument les ministères sans inquiétude » l’Adjudant chef Olivier Nji Ngbagni Ndjayo  exhorte les sociétés de gardiennage à une plus grande vigilance. « Les services de sécurité, les vigiles en jaune, doivent être plus vigilants. Ils doivent faire un tamis de tous ceux qui accèdent dans les ministères », suggère-t-il. Le  phénomène des cambriolages des bureaux des  administrations publiques est devenu si  courant que les gendarmes  demandent aux populations de rester sur leurs gardes.

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique