Cameroun - Criminalité: Un gendarme et un militaire (révoqué) arrêtés après avoir tenté d’escroquer des responsables de la police

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 25-Jan-2021 - 10h18   9910                      
2
Les présumes escrocs présentés à la presse capture d'écran
Ils font partie d’un gang de 4 malfaiteurs dont l’activité consistait à marchander des nominations en se faisant passer pour le secrétaire général de la Délégation Générale à la Sûreté Nationale, Dominique Baya.

La CRTV-télé a diffusé au journal de 20h30 du 23 janvier 2021 un compte-rendu  de la présentation de 4 présumés malfrats à la presse au siège de la Délégation Générale à la Sûreté Nationale. Arrêtés par la Police judiciaire, ils avaient pris la mauvaise habitude de poser des actes d’escroquerie au moyen de l’usurpation de titre. Le groupe comprend un gendarme en activité (le maréchal de logis Atangana Omgba Barthélémy) détenu au Secrétariat d’Etat à la Défense et un militaire révoqué (le sergent-chef Mekinda Ze Jean Jacques). Une dame fait partie de leur groupe. Ils passaient des coups de fil en faisant croire à leurs interlocuteurs qu’ils parlaient au SG de la DGSN, Dominique Baya.

Selon le  directeur de la Police Judiciaire, Vincent de Paul Meva, leurs cibles étaient des responsables de la Police à qui ils tentaient de marchander des promesses. Ils leur demandaient d’envoyer leurs positions d’activités, leurs curriculum vitae pour des nominations à venir. A chaque fois qu’ils passaient des coups de fil, ils faisaient croire à leurs interlocuteurs qu’ils avaient au bout du fil le secrétaire général de la Délégation Générale à la sûreté Nationale, Dominique Baya.  

Ils se servaient de l’annuaire téléphonique pour retrouver les contacts des responsables de la Police. Cette tâche incombait à Mekinda, qui se servait de son expérience à la division des transmissions de l’armée pour agir. La Police a utilisé la technologie numérique pour  géolocaliser le premier suspect au quartier Ndogpassi, à Douala. C’est là-bas qu’Atangana sera interpellé.   

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique