Cameroun - Gestion des fonds de Survie Cameroon/Richard Bona (artiste musicien): «Professeur Kamto je vous renouvelle ma confiance»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-May-2021 - 11h37   9115                      
18
Richard Bona lors d'un live sur Facebook Capture d'écran
Le célèbre bassiste salue «l’intégrité» du leader du MRC, éclaboussé par le scandale de la gestion des fonds collectés pour la lutte contre le COVID-19.

«Professeur KAMTO Je vous renouvelle toute ma confiance et mes encouragements

" L'honnêteté et l'intégrité sont de loin vos atouts les plus importants... You stand like a #rock». C’est le contenu du Tweet publié dans la matinée du 12 mai 2021 par Richard Bona.

Tweet de Richard Bona (c) Capture d'écran

Le célèbre bassiste apporte donc son soutien au président national du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) au moment où Maurice Kamto fait face à une polémique relative à la gestion des fonds issus de Survie Cameroon Survival Initiative (SCSI), l’opération de collecte d’argent qu’il a lancée en 2020 afin d’accompagner la lutte contre la pandémie du COVID-19.

Cette opération, clôturée en février dernier, est à l’origine d’un grave désaccord entre l’opposant et son principal allié, Christian Penda Ekoka.

C’est qu’une différence de 215,6 millions de FCFA avait été constatée entre les montants déclarés par les gestionnaires de SCSI et les sommes affichées sur les plateformes de collecte dudit argent. Afin de lever tout équivoque, M. Kamto avait commandé un audit.

Ce contrôle de comptabilité est d’abord confié au cabinet ACDB Consulting, lequel publie son rapport en janvier 2021, confirmant l’écart des différents montants, sans en indiquer l’origine.

Le leader du MRC commande alors un second audit. Celui est réalisé par trois firmes: Adequi, HCS Company (Pays-Bas) et Loop IT Methods (Inde). Le consortium rend sa copie le 22 avril dernier, concluant à un «bug informatique».

Mais l’explication est loin de convaincre M. Penda Ekoka, qui était le principal gestionnaire de SCSI. Ce dernier n’hésite pas à marquer publiquement son scepticisme, provoquant ainsi un déchaînement de passions autour de l’affaire.

Une affaire qui éclabousse Maurice Kamto, ancien ministre du Président Paul Biya, passé à l’opposition depuis 2012, et qui revendique l’étiquette d’un homme intègre.

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique