Cameroun - Lutte contre le Covid-19: Le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord menace de fermer les mosquées qui ne vont pas respecter les mesures barrières pendant le Ramadan

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Apr-2021 - 16h52   1434                      
0
Midjiyawa Bakary, Gouverneur de l' Extreme Nord Archives
Midjiyawa Bakari a tenu une réunion avec les forces vives de la région. C’était en prélude au début du jeûne du mois de Ramadan.

Le jeûne du mois de Ramadan, l’un des cinq piliers de l’Islam, a débuté ce mardi 12 avril 2021. Mois de privation et de prière au cours duquel de nombreux fidèles musulmans vont se rendre dans les mosquées. Dans un contexte marqué par la résurgence des cas de covid-19, le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari, menace de fermer les mosquées qui ne vont pas respecter les mesures barrières contre le coronavirus au cours de ce mois.

«A partir du 1er jour de ramadan, les mosquées qui seront en marge des prescriptions des mesures barrières seront fermées et c’est non négociable», a mis en garde l'autorité administrative au cours d’une rencontre tenue le 8 avril 2021 avec les forces vives de la région, rapporte le journal L’Œil du Sahel dans son édition du 14 avril 2021.

D’après des chiffres rendus publics par le gouverneur, à la date du 8 avril 2021, «la région a enregistré 1780 cas confirmés, 1600 guéris, 284 malades qui sont suivis et 31 cas de décès. Tous les six départements de la région sont touchés par cette pandémie», a-t-il déclaré.

Le message du patron de la région de l'Extrême-Nord n’est pas tombé dans des oreilles de sourds. «Nous avons mobilisé les différents imams pour le respect des mesures barrières dans les mosquées; surtout pendant les grandes prières de vendredis. Nous avons pris des mesures pour respecter la distanciation sociale et le porte de masque obligatoire par les fidèles. Et parmi les fidèles, nous avons délégué ceux qui jouent le rôle de comité de vigilance et qui sont à l’entrée de chaque mosquée pour vérifier le port systématique de masque et le regroupement de 50 personnes», a indiqué sa majesté Yacouba Mohamadou Mourtalla, lamido du 1er degré de Mokolo, cité  par le journal.

Pour Midjiyawa Bakari, la sensibilisation au respect des gestes barrières doit être renforcée afin que «le mois saint du Ramadan se déroule sans faire des victimes du Covid-19».

 

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique