Cameroun - Mea culpa: Gaëlle Enganamouit demande pardon au peuple camerounais, sept mois après un scandale sexuel l'impliquant

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Jul-2022 - 14h53   11165                      
22
Gaelle Enganamouit Gaelle Enganamouit
L'ancienne Lionne indomptable a formulé des excuses publiques dans une déclaration chez nos confrères de "Chap chap magazine", en laissant clairement transparaître son envie de revenir au-devant de la scène

L'ancienne Lionne indomptable Gaëlle Enganamouit s'était tue et s'était terrée depuis plus de 7 mois, après un scandale sexuel dans lequel elle était impliquée en novembre 2021. Le temps s'est écoulé, et l'ex manager général des Lionnes indomptables a pris la mesure du préjudice moral causé à l'opinion nationale avec cette affaire. 

Elle aurait décidé de faire amende honorable, dans une déclaration publiée sur la page Facebook de "Chap Chap magazine", et relayée abondamment sur la toile. 

"Chers frères et sœurs,  peuple camerounais,  je commencerais mes propos par un PARDON, ne dit-on pas qu'un enfant qui reconnaît ses erreurs et promets d'être meilleur à droit à une seconde chance! Je reconnais vous avoir déçu,  j'en appelle à votre clémence", a-t-elle déclaré d'entrée. 

La joueuse africaine 2015 aurait ainsi fait sa toute première déclaration publique depuis sa sextape avec une certaine "Kalhifa", présentée comme sa compagne, dans un pays où l'homosexualité est strictement interdite par la loi. Elle a également laissé transparaître dans ses propos son envie de revenir sur la scène publique et de s'adonner au football sa passion, non plus comme joueuse, mais en tant que technicienne car avant ce scandale, elle venait de passer ses diplômes d'entraîneure au Cameroun. Elle ne cache d'ailleurs pas son ambition de donner un coup de pouce à la sélection nationale féminine, fraîchement éliminée de la CAN féminine 2022 au Maroc.

Voici l'intégralité de son mea-culpa publié par "Chap chap magazine":

"Chers frères et sœurs,  peuple camerounais,  je commencerais mes propos par un PARDON, ne dit-on pas qu'un enfant qui reconnaît ses erreurs et promets d'être meilleur à droit à une seconde chance! Je reconnais vous avoir déçu,  j'en appelle à votre clémence; tout le monde fait des erreurs, personne n'est parfait ni saint! La mienne m'a coûté ma carrière,  ma vie, ma passion,  le FOOTBALL,  l'enfant des rails que j'étais avec beaucoup de rêves et d'ambitions, je nourris le désir et l'espoir d'aller jusqu'au bout,  je sais que j'ai encore beaucoup à donner à mon pays! Et j'aimerais avoir votre soutien et vos bénédictions, je souffre tellement dans ma chaire, mes projets n'ont mqq changés pour mes petites sœurs et coéquipières de l'équipe nationale,  une fois de plus nous sommes tombé face au Nigeria,  et ça me désole beaucoup,  j'aurai vraiment aimé qu'elles brisent cette barrière mais hélas,  j'aimerais leurs féliciter car elles ont tout donné pour la nation, j'espère que l'opportunité me sera donné d'apporter mon expérience  cette équipe pleine d'espoir et de talent ! 

Ces derniers moi, j'ai pris le temps de méditer et demander le pardon du très haut et je sais qu'il m'a écouté car il n'abandonne personne,  il est miséricordieux!

J'espère que vous reviendrai à de meilleures sentiments vis-à-vis de ma personne! Merci à toutes ces personnes qui n'ont cessé de m'apporter leur soutien ces derniers mois, merci pour vos messages,  vos conseils, votre présence. 

Gaëlle Enganamouit,  la fille des rails, la lionne

Source: Chap Chap magazine (page Facebook)

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique