Cameroun - Médias/Bruno Bidjang (DG adjoint de Vision 4): «Si Jean-Pierre Amougou Belinga me demande de courir entrer dans un trou, je le ferai sans hésiter»

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Aug-2022 - 06h05   9135                      
10
Bruno Bidjang capture d'écran
Le numéro de la chaine de télévision du Groupe l’Anecdote était l’invité du programme Travelling diffusé dans la soirée du mercredi 17 août 2022 sur Vox Africa.

Le journaliste Bruno Bidjang, directeur général adjoint de la chaine Vision4 était l’invité de l’émission Travelling, diffusée dans la soirée du mercredi 17 août 2022 sur Vox Africa. Son parcours, ses échecs, et ses réussites ont été abordés dans ce programme, et il n’a pas manqué de révéler qu’il vit la consécration de sa carrière au sein de Vision4, bien qu’ayant fait une pige par le passé dans une microfinance de Yaoundé.

Et ce succès a un nom : Jean-Pierre Amougou Belinga, le propriétaire du Groupe l’Anecdote pour qui Bruno Bidjang voue une très grande admiration. D’ailleurs, il croit qu’il n’aurait jamais atteint ce niveau d’ascension dans le métier s’il n’avait pas connu l’homme d’affaires. « Si mon boss (Amougou Belinga) me demande maintenant de courir et d'entrer dans un trou, je vous assure que je le ferai sans hésiter », a-t-il déclaré sans coup férir, rappelant une autre déclaration faite dans les années antérieures par son collègue Martial Owona, qui affirmait alors que : « Je ne suis qu’un bout de papier dans la main de Jean-Pierre Amougou (…) Je suis ce qu’il a voulu que je sois », avait-il lancé  sur le plateau du programme Tour d’Horizon du 8 juillet 2020.

Au cours de l’émission Travelling, Bruno Bidjang a également évoqué le divorce entre son ancien mentor Ernest Obama et la chaine Vision4. Il pense que l’actuel chef de la cellule de Communication de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), licencié de la chaine et accusé de détournements et d’escroquerie a commis doit également son ascension sociale à la télévision de Nsam. « Si Ernest Obama a pu capitaliser son amitié avec Samuel Eto'o, c'est parce qu'il travaillait pour Vision 4, c'est parce qu'il avait une certaine audience à Vision 4 dont Samuel Eto'o avait besoin », a déclaré l’ancien rédacteur en chef de Vision4, qui ne rêve pas également de travailler pour la CRTV, convaincu de vivre une aventure aboutie dans la télévision du Groupe l’Anecdote.

« Même si je quitte Vision4, je pense pas que je travaillerai à la CRTV. La CRTV ne me permettra pas d’avoir la liberté », a-t-il ajouté.

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique