Cameroun - Partis politiques: Un mois après son dernier Comité, le SDF convoque une nouvelle réunion sous fond de tensions le 12 juin 2021 à Yaoundé

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Jun-2021 - 08h19   1887                      
0
John Fru Ndi au Congres du SDF - 22/02/2018 SDF
Cette assise du Comité exécutif national (NEC) du parti est élargie aux maires, députés et sénateurs.

La réunion sera présidée au siège du parti dans la capitale par Ni John Fru Ndi, le leader du Social démocratic front (SDF). D’après un communiqué signé le 4 juin dernier par le secrétaire général du parti, le sénateur Jean Tsomelou, cette nouvelle assise du NEC «est élargie aux maires, députés et sénateurs. Et la présence de tous est obligatoire». Elle intervient un mois après celle qui avait jugé recevable l’exclusion du vice-président du parti, Joshua Osih.

Si le communiqué ne précise pas les sujets qui seront débattus, des sources du parti indiquent que cette assemblée pourrait être décisive pour l’avenir du SDF. On s’attend ainsi à la prise de parole du chairman, resté muet depuis le début des rivalités entre les députés Jean Michel Nintcheu, le patron du parti dans le Littoral, et Joshua Osih, le vice-président du parti.

Selon des indiscrétions, Ni John Fru Ndi devrait également fixer les cadres de son parti sur la date réelle de son retrait à la tête du SDF, après avoir annoncé sa retraite politique le 11 février dernier. Une annonce qui risquerait de clarifier l’horizon de ses potentiels successeurs et aiguiser davantage leurs ambitions.

L’on apprend par ailleurs que la cellule juridique saisie dans l’affaire d’exclusion de Joshua Osih pourrait rendre sa décision, attendue depuis plus d’une semaine déjà. C’est donc une session du NEC qui s’annonce sous fond de crise traversée par le SDF depuis la débâcle de la présidentielle en 2018.

Les échecs électoraux qui se sont poursuivis aux législatives et municipales de 2020 et le conflit dans son fief anglophone du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, ont davantage plongé le parti dans une profonde crise qu’il faudra rapidement résoudre pour redonner de l’espoir et la confiance à ses militants. Le Chairman a du pain sur la planche pour concilier les trois candidats (Osih, Ninctcheu et Ejacha), officiellement dans la course à sa succession, avant de se retirer sereinement.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique