Cameroun: Selon Jeune Afrique, l’humoriste Franco-Camerounais Dieudonné MBala MBala s’est réfugié à Kribi

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Jul-2022 - 13h27   13455                      
6
Dieudonné Mballa Mballa Starface
Le journal indique qu’il évolue de façon très discrète dans le pays de son père et s’investit dans les affaires.

« Cameroun : Dieudonné fini de rire ». Voilà comment Jeune Afrique titre l’article consacré à l’humoriste Franco-Camerounais Dieudonné M’Bala M’Bala publié dans son édition papier en kiosque ce mois de Juillet. Le journal panafricain écrit que l’homme qui cumule des dettes et fait l’objet de poursuites judiciaires en France  s’est installé au Cameroun et « fait désormais profil bas ». Notre confrère constate que l’homme de 56 ans a pris du poids depuis ses derniers spectacles  en France.

L’on apprend qu’il  évite de se faire remarquer.« Dans son nouveau pays de résidence, celui qui  fut souvent décrit comme « ’un des comiques les plus doués de sa génération » n’est plus qu’une ombre fugace et insaisissable. Son téléphone  français ne répond plus, il n’accorde pas d’interview et se garde de parler aux journalistes », lit-on.  Jeune Afrique a appris que  Dieudonné a vécu, à Kribi,  pendant plusieurs mois dans un hôtel appartenant à une femme originaire de Suisse, qu’il est un  habitué du restaurant Rooster.  

Le journal  indique qu’il se déplace souvent à Yaoundé où il loge à la maison familiale sise au quartier Mvan. Il lui arrive aussi de manger ce qui est cuisiné au Village Noah, propriété de la famille de l’ancien tennisman Franco-Camerounais  Yannick Noah.  Il va aussi à la basilique d’Olama, et s’est mis à l’apprentissage de l’Ewondo, la langue de son défunt père.

Il n’est pas à la retraite. Il travaille. Jeune Afrique,  citant « un membre de son entourage », dit qu’il s’est lancé dans l’agriculture. Il achète des tracteurs en Turquie et n’hésite pas à aller saluer son ami le président turc Reccep Tayip Erdogan. Dieudonné M’Bala M’bala a aussi investi dans l’immobilier de bureau.

Celui qui a été condamné à de la prison ferme en  France en 2019 bénéficie de l’indulgence des autorités camerounaises qu’il a souvent attaqué dans ses sketches. Jeune Afrique croit savoir qu’il a demandé l’asile politique en Turquie en Avril 2021.  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique