Nigeria : Le président élu appelle à l'unité au lendemain d'élections âprement disputées

Par AA / Maiduguri, Nigeria | AA
Maiduguri - 01-Mar-2023 - 19h25   9230                      
1
Bola Tinubu Reuters
Bola Tinubu adopte un ton conciliant dans son discours d'acceptation après un scrutin national qui a attisé les divisions religieuses et ethniques dans ce pays d'Afrique de l'Ouest

Le président élu du Nigeria, Bola Tinubu, a lancé un appel à l'unité du pays, mercredi, après des élections âprement disputées et contestées par les partis d'opposition.

Dans son discours d'acceptation, Bola Tinubu a déclaré que les clivages qui ont caractérisé le scrutin du week-end ne devraient pas perdurer dans la période post-électorale.

"Il y a des divisions entre nous qui ne devraient pas exister. De nombreuses personnes sont dans l'incertitude, en colère et blessées. Je m'adresse à chacun d'entre vous. Que les meilleurs aspects de notre humanité soient mis en avant en ce moment crucial. Commençons à panser les plaies et à ramener le calme au sein de notre nation", a-t-il insisté.

Les analystes ont prévenu que les élections avaient attisé les divisions religieuses et ethniques au Nigeria.

Tinubu a toutefois adopté un ton conciliant après sa victoire, soulignant que ce succès servirait à tous les habitants du pays d'Afrique de l'Ouest et promettant de collaborer avec les partis d'opposition, dont certains ont contesté les résultats des élections.

Candidat du parti au pouvoir, le All Progressives Congress (APC), Tinubu a recueilli 8,7 millions de voix lors de l'élection qui s'est déroulée les 25 et 26 février, selon Mahmood Yakubu, président de la commission électorale du pays.

Le candidat du principal parti d'opposition, le Parti démocratique populaire (PDP), Atiku Abubakar, a obtenu 6,9 millions de voix, tandis que le candidat du Parti travailliste (LP), Peter Obi, en a obtenu 6,1 millions, selon les résultats officiels.

Dix-huit candidats se sont présentés à l'élection présidentielle dans la plus grande démocratie et économie d'Afrique, qui est aussi sa nation la plus peuplée avec environ 206 millions d'habitants.

Le président Tinubu succédera au président sortant Muhammadu Buhari, dont l'administration a été marquée par des difficultés sécuritaires et des crises économiques.

Le pays reste confronté aux défis de l'insécurité, notamment le terrorisme, le banditisme, les conflits armés et les enlèvements.

 

AA / Maiduguri, Nigeria / Olanrewaju Kola et Ibrahim Garba Shuaibu





Dans la même Rubrique