Sanctions américaines visant plus de 1000 personnes et entreprises russes

Par AA/Washington | AA
Washington - 30-Sep-2022 - 18h34   1829                      
3
Joe Biden Getty Images
Le président américain Joe Biden a condamné l'annexion de quatre régions ukrainiennes par la Russie, indiquant que cette décision est une "violation flagrante du droit international et de la Charte des Nations Unies".

L'administration américaine a imposé, vendredi, une série de sanctions à plus de 1000 personnes et entreprises russes, dont la gouverneure de la Banque centrale, en rétorsion à l'annexion de régions ukrainiennes par Moscou.

"Les États-Unis condamnent la tentative frauduleuse de la Russie d'annexer le territoire souverain de l'Ukraine", a déclaré le président américain Joe Biden dans un communiqué.

Il a souligné que la Russie, "viole de manière flagrante le droit international et la Charte des Nations Unies".

Biden, a par la même occasion, rappelé que "les actions russes sont illégitimes", et que les États-Unis continueront à respecter l'intégrité territoriale de l'Ukraine et à aider ce pays.

"Les États-Unis, ainsi que leurs partenaires et alliés, ont imposé de nouvelles sanctions à l'endroit de la Russie après l'annexion de régions ukrainiennes", a-t-il indiqué.

Selon le président américain, "les sanctions visent des individus et des entreprises aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de la Russie qui apportent un soutien politique ou économique aux efforts visant à modifier illégalement le statut du territoire ukrainien".

Biden a ajouté qu'il attend l'approbation par le Congrès des États-Unis d'une aide militaire supplémentaire de 12 milliards de dollars pour Kiev.

Par ailleurs, le président américain a appelé tous les membres de la communauté internationale à rejeter les tentatives illégales d’annexion de la Russie et à se tenir aux côtés du peuple ukrainien.

La liste des sanctions annoncées par les États-Unis inclut plus de 1000 personnes et entreprises, dont la gouverneure de la Banque centrale russe, Elvira Nabiullina.

Le président russe, Vladimir Poutine, a signé dans la nuit de jeudi à vendredi un décret reconnaissant l'indépendance de Kherson et de Zaporijia, provinces ukrainiennes actuellement sous le contrôle de l'armée russe.

Vendredi Poutine a officialisé l’annexion par la Russie des oblasts de Louhansk, de Donetsk, de Kherson et de Zaporijia, une mesure qui a provoqué le rejet ainsi que la condamnation des pays occidentaux.

Vladimir Poutine a déclaré, dans son discours lors de la cérémonie de signature du document d'annexion, au Kremlin, que "les citoyens de Louhansk, de Donetsk, de Kherson et de Zaporijia ont choisi de rejoindre la Russie, et c'est leur droit".

Le président russe a souligné que Moscou est prêt à reprendre les négociations avec Kiev, mais qu'il n'annulera pas les résultats des "référendums d’annexion" des quatre oblasts.

 

AA/Washington





Dans la même Rubrique