Washington: Les États-Unis s'apprêteraient à livrer des chars Abrams à l'Ukraine

Par AA / Washington /Michael Hernandez | AA
Washington - 24-Jan-2023 - 21h30   4712                      
39
US Abrams M-1 Tanks Archives
La décision éventuelle de livrer jusqu'à 51 chars M-1 Abrams intervient alors que l’hebdomadaire allemand Der Spiegel a rapporté que Berlin avait décidé de livrer des chars Leopard à Kiev

L'administration Biden s'apprêterait à livrer des chars M-1 Abrams à l'Ukraine, après que Kiev a demandé à l'Occident des armes supplémentaires pour l'aider à se défendre contre la guerre de la Russie, selon plusieurs informations publiées mardi.

La décision éventuelle de fournir ce que les sources qualifient de "nombre significatif" de chars à Kiev intervient sur fond de querelle entre Washington et Berlin concernant la fourniture de chars à l'Ukraine.

L'Allemagne a subi de fortes pressions ces dernières semaines pour fournir à l'Ukraine des chars de combat Leopard 2, notamment après que le Royaume-Uni a accepté de livrer à l'Ukraine 14 de ses chars Challenger 2, mais Berlin a répété à plusieurs reprises qu'elle ne s'engagerait pas seule sur cette question.

L'Ukraine s'est félicitée de la décision du Royaume-Uni de lui fournir un escadron de chars Challenger 2, mais a déclaré que cela ne suffisait pas à répondre à ses besoins sur le champ de bataille, lançant notamment un appel aux pays disposant de chars Leopard 2 pour qu'ils lui en fournissent.

L'Allemagne qui hésitait à fournir ses chars à l'Ukraine, a néanmoins déclaré qu'elle n'empêcherait pas la Pologne de le faire si elle le souhaitait. Les pays qui ont acheté des chars à l'Allemagne doivent recevoir l'autorisation de Berlin pour pouvoir les réexporter.

La semaine dernière, le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré aux parlementaires américains que son gouvernement n'approuverait pas l'envoi de Leopard 2 à l'Ukraine si les États-Unis n'acceptaient pas d'abord de fournir à Kiev leurs chars M1 Abrams, selon le site d'information Politico.

Les États-Unis envisagent maintenant de fournir jusqu'à 50 chars Abrams à l'Ukraine, selon le site d'information Politico, qui ajoute qu'une décision pourrait être prise en ce sens dès cette semaine.

Le Pentagone a refusé à plusieurs reprises de confirmer ou d'infirmer ces informations aux journalistes qui l'ont interrogé mardi, mais a déclaré qu'il restait en contact étroit avec l'Ukraine et d'autres partenaires internationaux pour répondre aux "besoins les plus pressants de l'Ukraine en matière d'assistance sécuritaire".

Le porte-parole du Pentagone, le Général Patrick Ryder, avait précédemment réitéré les préoccupations exprimées, la semaine dernière, par le Département de la Défense, à savoir que les chars Abrams sont "complexes et difficiles à entretenir", citant en particulier leur grande consommation de kérosène, leurs lourdes exigences en matière d'entretien et l'importante formation nécessaire pour les utiliser.

 

AA / Washington /Michael Hernandez





Dans la même Rubrique