Cameroun - Assainissement du fichier pensions de l’Etat: Le ministre des Finances proroge la date limite du dépôt des pièces justificatives

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-May-2020 - 10h57   1634                      
0
Louis Paul Motaze capture d'écran
Elle était initialement fixée au 20 mars 2020. Le nouveau délai est fixé au 19 juin 2020.

 

En pleine la lutte contre le Coronavirus qui n’épargne aucun secteur d’activité, l’Etat, par la voie du ministre des Finances (MINFI), Louis Paul Motaze, a repoussé la date limite du dépôt des pièces devant justifier les actes concédant les droits relatifs au paiement des pensions de réversions et des pensions d’invalidité de certains fonctionnaires. L’information de la prorogation a été divulguée par un communiqué signé de Louis Paul Motaze.

Ainsi, lorsque la date limite du 20 mars avait initialement été donnée aux potentiels bénéficiaires; 7 780 dossiers étaient attendus. Mais, jusqu’à la prorogation de la date de dépôt de ces dossiers par le MINFI; seuls 1 512 dossiers avaient déjà été déposés. «Sur les 7 780 actes concédant les droits relatifs au paiement des pensions de réversions et des pensions d’invalidité, près de 6 268 dossiers restent attendus», affirme le quotidien d’Etat Cameroon Tribune en kiosque ce 5 mai 2020.

D’après notre confrère, les listes des personnes concernées par ce communiqué ont été transmises dans les différentes structures auprès desquelles leurs pensions sont régulièrement payées.

Alors, ces personnes «devront impérativement déposer une copie de l’acte leur attribuant la pension, accompagnée d’une copie du bulletin de solde ou d’une copie du bon de caisse y relatif auprès de la trésorerie générale la plus proche», peut-on lire dans les colonnes du quotidien.

«Elles ont désormais jusqu’au 19 juin prochain pour se rapprocher des services compétents du ministère des Finances», note le journal de Marie-Claire Nnana.

«Passé ce délai, les pensions non justifiées seront extirpées du fichier solde et les poursuites seront engagées à l’endroit des faussaires», indique ce communiqué du MINFI repris par Cameroon Tribune.

 

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique