Cameroun - Centrale thermique à gaz de Limbe: Le ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba, publie la liste des entreprises présélectionnées pour réaliser cet ouvrage et ses infrastructures connexes

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Sep-2021 - 14h17   4759                      
5
La maquette de la centrale thermique à gaz de Limbe archives
C’est cinq entreprises qui ont été retenues pour soumissionner à l’appel d’offres international restreint pour le choix d’un partenaire pour la réalisation de ces travaux.

Le ministre de l’Eau et de l’Energie (MINEE), Gaston Eloundou Essomba, a récemment publié la liste des entreprises présélectionnées pour la réalisation des études, de la construction et de l’exploitation en mode Build Operate and Transfer de la centrale thermique à gaz de Limbe (350 MW) et des lignes électriques associées.

D’après cette liste, c’est cinq entreprises qui ont obtenu «une note supérieure ou égale à 80/100 et donc autorisées à soumissionner à l’appel d’offres international restreint relatif à la sélection d’un partenaire pour réaliser ces travaux», écrit le quotidien Cameroon Tribune en kiosque ce 10 septembre 2021. Notre confrère parle entre autres «des groupements d’entreprises Sunon Asogli Power Limited/ China Energy Engineering Corporation limited, Folder Energy Partners Limited/ China Machinery Engineering Corporation (CMEC) et des entreprises Power construction corporation of China Limited et enfin Aksa Enerji Uretim A.S et ACWA Power», poursuit le journal.

Les critères requis pour cette sélection étaient: «une forte capacité financière mais aussi une grande capacité de mobilisation des fonds, une capacité logistique de réalisation du projet, un personnel qualifié, la capacité à réaliser et livrer l’ouvrage dans les temps», peut-on lire chez notre confrère. Ainsi, les responsables de ces entreprises sont attendus au cabinet du ministre de l’Eau et de l’Energie à l’immeuble de l’Emergence pour la suite de la procédure.

En rappel, c’est en mai 2020 que le MINEE avait lancé l’avis portant pré qualification des partenaires pour ce projet constitué de six composantes. Il s’agit de la centrale proprement dite, la ligne d’évacuation de l’énergie vers le poste de transformation, la construction d’une voie d’accès au site, la sous-traitance locale et le renforcement des capacités et transfert de compétences.

Enfin, «ce projet qui sera exécuté en partenariat public-privé viendra résoudre plusieurs problèmes notamment le renforcement de l’offre en énergie dans les régions du Littoral, de l’Ouest et du Sud-Ouest», écrit le reporter.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique