Cameroun – Commerce extérieur : les recettes d’exportations en hausse de 4,5% en 2018 au Cameroun

Par Marie Louise SIMO | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Apr-2019 - 15h23   1905                      
4
Le Cameroun a enregistré en 2018, les recettes d’exportations de près de 1 966,9 milliards F Cfa, soit une augmentation de 85 milliards F Cfa, par rapport à l’année 2017. A indiqué l’Ins dans son dernier rapport sur le commerce extérieur.

En 2018, les recettes d’exportations du Cameroun se  sont chiffrées  à 1 966,9 milliards F Cfa,  enregistrant ainsi une augmentation de près de 85 milliards F Cfa, soit 4,5% par rapport à l’année 2017. Ces données sont issues du dernier rapport de l’Institut national de la statistique (INS) sur le   Commerce extérieur en 2018.   Cette tendance haussière résulte essentiellement des exportations de pétrole brut, qui enregistrent une hausse en valeur de 15,8% malgré une baisse des quantités exportées de 16,7% par rapport à l’année 2017.

D’après cette institution, cette situation résulte, de la hausse des cours mondiaux de pétrole qui, malgré la volatilité observée en 2018, sont restés en moyenne supérieurs à ceux pratiqués en 2017.  Les exportations de bois et ouvrages en bois ont aussi enregistré une hausse de 4,4% en valeur et 13,8% en quantité. Le coton brut s’inscrit dans la même dynamique avec une hausse des exportations en valeur de 22,7% et de 11,5% en quantité.  Cette hausse  a été amortie par les exportations de cacao brut en fèves, qui enregistre une baisse de 0,3% en valeur et 1,3% en quantité.  

L’Ins souligne que les exportations demeurent très peu diversifiées et sont constituées principalement de produits primaires. Cinq principaux produits ont contribué  à hauteur de 75,8% aux recettes d’exportations enregistrées au cours de l’année 2018. Il s’agit des huiles brutes de pétrole (43,8%), des bois sciés (8,0%), du cacao brut en fèves (11,9%), du coton brut (6,0%), des bois bruts en grume (6,2%). 

Tout comme les recettes d’exportations, les dépenses  d’importations ont également connu une hausse en 2018. Elles  se chiffrent à 3 405,2 milliards F CFA, en hausse de 11,5% par rapport à l’année 2017. Cette augmentation des dépenses d’importations résulte, à en croire l’Ins  de la hausse des achats de carburants et lubrifiants (87,9%), des poissons et crustacés (35 ,3%), du froment et méteil (11,7%) et du clinker (1,3%).  Cette hausse a été amortie par la baisse des dépenses d’importations de certains produits, notamment le riz dont la facture des importations s’est réduite d’environ 39,6 milliards de F CFA soit une baisse de 21,6% en glissement annuel.  

Marie Louise SIMO

 

Auteur:
Marie Louise SIMO
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique