Cameroun - Évaluation: La Société Nationale des Hydrocarbures dresse son bilan 40 ans après sa création

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 30-Jul-2020 - 12h40   1989                      
5
Siège SNH Yaoundé Archives
Ce bilan est contenu dans le numéro «SNH Infos» de ce mois de juillet 2020.

La Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) dresse son bilan 40 ans après sa création. Le bilan de cette société créée en 1980 occupe neuf pages dans le numéro «SNH Infos» du mois de juillet 2020.

En lisant ce focus: «une rétrospective rapide donne légitimement à penser que le bilan est positif. Le pétrole et le gaz camerounais sont mis en valeur au mieux des intérêts nationaux et participent de manière significative au développement du pays. A titre d’illustration, les transferts à l’Etat ont culminé à près de 7400 milliards de FCFA au cours des 15 dernières années», indique l’administrateur directeur général, Adolphe Moudiki, dans le journal de sa structure repris dans les colonnes du quotidien d’Etat Cameroon Tribune en kiosque ce 30  juillet 2020.

D’après Adolphe Moudiki, durant les 40 années de son existence, la structure qu’il dirige aujourd'hui a aussi contribué à de nombreux projets: «la SNH a conduit avec succès, des projets innovants et d’envergure internationale, notamment pour la mise en place du pipeline Tchad/Cameroun, ou encore, pour la mise en exploitation de la première usine flottante de liquéfaction de gaz naturel du monde, issue de la conversion d’un méthanier».

Notre confrère déclare qu’on «apprendra aussi au fil des pages que la SNH a un portefeuille de pas moins de12 structures où elle a des parts».

Ces résultats de la SNH sont le fruit des différents DG qu’elle a connus. Ils sont trois au total, mais Adolphe Moudiki est son actuel directeur général. Il est en poste depuis 1993. «SNH Infos», repris par Cameroon Tribune le présente comme «un bourreau de travail profondément humain».

Ce magazine présente aussi les activités que la structure mène depuis le début de cette année 2020. Il s'agit de «la tenue du Comité de pilotage et de suivi des pipelines, l’accueil des nouveaux membres du directoire, la présentation de nouveaux logiciels pour améliorer le suivi des activités, la célébration des personnels méritants», relève le reporter.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique