Cameroun: Ferdinand Ngoh Ngoh, Paul Atanga Nji, le Cardinal Tumi, Mgr Kome et le Secrétaire d’Etat du Vatican se sont retrouvés à Bamenda.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Jan-2021 - 19h53   6652                      
0
Arrivée de Ferdinand Ngoh Ngoh A Bamenda anonyme
Ces hautes personnalités et bien d’autres ont passé ce week-end, du 30 au 31 janvier 2021, dans la ville chef-lieu de la Région du Nord-Ouest pour assister au rite d’imposition du Pallium à Monseigneur Andrew Nkea, nouvel Archevêque métropolitain de Bamenda et à une discussion pour sortir de la crise anglophone.

Le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Vatican, Ferdinand Ngoh Ngoh, Ministre d’Etat, Secrétaire général à la présidence de la République, Paul Atanga Nji, Ministre de l’administration territoriale et d’autres personnalités sont arrivés hier samedi 30 janvier 2021 dans la ville de Bamenda, escortés par des forces de défense et de sécurité lourdement armées. Ce beau monde a regagné Yaoundé par avion spécial courant après-midi de ce dimanche 31 janvier.

Pendant son bref séjour dans le Chef-lieu du Nord-Ouest, l’une des deux Régions, avec le Sud-Ouest, en proie à une guerre d’indépendance, l’envoyé du Pape François a eu des échanges avec les forces vives et les autorités locales, dans le but de trouver une issue pour un retour à la paix dans les Régions anglophones. Rien n’a filtré de ces rencontres qui se sont tenues à huis clos.

« Le Secrétaire d’Etat du Saint-Père, est venu nous parler de l’église qui est au Cameroun et de la crise. Il est venu échanger avec nous sur comment nous pouvons faire pour avoir la paix, pour que la paix revienne au Cameroun » a indiqué Monseigneur Andrew Nkea, l’Archevêque métropolitain de Bamenda, et vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun.

Le deuxième grand moment de la visite du numéro 2 du Saint Siège à Bamenda, a eu lieu ce dimanche matin à la Cathédrale, sise au quartier Mankon. Le rite d’imposition du Pallium a Monseigneur Andrew NKEA, désigné par le Pape François il y a 13 mois en remplacement de Monseigneur Cornelius Fontem Esua, démissionnaire. Le Cardinal Christian Tumi, Monseigneur Abraham Kome, Président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun, Philemon Yang, l’ancien premier ministre, Chef du Gouvernement, ont aussi assisté à cette cérémonie qui a connu une grande mobilisation de la communauté chrétienne catholique de la province ecclésiastique de Bamenda.

Dans son homélie de circonstance, l’envoyé du Pape François a invité les différentes parties en confits dans la crise anglophone, à la tolérance, à abandonner la voie de la violence pour emprunter celle du dialogue, le seul moyen de sortir de la crise, selon le Cardinal Pietro Parolin.

Ce dernier est attendu demain lundi en fin de matinée, à l’Université catholique d’Afrique centrale de Yaoundé, où il prononcera une leçon magistrale sur la diplomatie du Saint-Siège. Le Secrétaire d’Etat du Vatican va effectuer sa dernière sortie publique mardi 02 février au cours d’une Sainte messe avec les Religieux à la Cathédrale Notre Dame des Victoires de Yaoundé à partir de 10h. Le prélat de nationalité italienne, quittera le Cameroun le mercredi 03 février à 8h pour Rome.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique