Cameroun – Fête de l’Unité nationale : Pendant que Paul Biya présidait le défilé à Yaoundé, les sécessionnistes ont tué trois personnes à Belo malgré la sécurité renforcée.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-May-2024 - 17h12   9894                      
13
Paul et Chantal Biya au Boulevard du 20 mai à Yaoundé Capture d'écran
Le Maire de la commune de Belo dans la Région du Nord-Ouest et deux autres civils ont été tués par balle ce lundi 20 mai 2024, pendant qu’on célébrait la fête nationale à travers le pays.

Une nouvelle attaque, attribuée aux sécessionnistes, a fait trois morts ce lundi 20 mai en fin de matinée à Belo, une commune dans le département de Boyo, Région du Nord-Ouest.

Les victimes bouclaient la mise en place en vue du défilé à la place des fêtes de Belo quand elles ont été surprises par des hommes armés. Les balles tirées ont tué sur le coup un jeune homme encore non identifié, l’inspecteur d’arrondissement du Ministère de l’éducation de base et le Maire Innocent Ngong. Après leur forfait, les terroristes ont fondu dans la nature, échappant à la riposte des forces de défense et de sécurité.

DR Innocent Ngong Maire de Belo (c) Innocent Ngong

Pendant les festivités de l’Unité nationale, les séparatistes qui affrontent l’armée depuis 7 ans dans le but d’obtenir l’indépendance des Régions anglophones du Sud-Ouest et du Nord-Ouest, multiplient des attaques meurtrières. Dans le cadre de la fête nationale 2024, les attaques sécessionnistes ont déjà fait une quinzaine de morts dont huit éléments des forces de défense et de sécurité.

Le président de la République, Paul Biya, a personnellement présidé en mi-journée au boulevard du 20 mai à Yaoundé, la capitale politique, la grande parade militaire et civile de la 52e édition de la fête de l’Unité nationale placée sous le thème « Armée et Nation, ensemble pour un Cameroun uni, pacifique et prospère ».

La Première Dame, Chantal BIYA, les corps constitués nationaux, le corps diplomatique et des invités spéciaux ont assisté aux côtés du Chef de l’Etat, à ce grand moment de la vie de la Nation.

Le défilé militaire, un des grands moments d’attraction, a été marqué par la prestation pour la première fois en terre camerounaise, d’un détachement des Forces armées de la République de Guinée équatoriale, pays limitrophe du Cameroun, invité spécial du Président camerounais. Sous la conduite du Général de Division NKONGO ENGONO NCHAMA, Vice-Ministre de la Défense Nationale de la République de Guinée Équatoriale, cette délégation est constituée d’une compagnie mixte de 108 éléments de diverses formations.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique