Cameroun - Financement: La Banque mondiale prête 236,5 milliards de FCFA pour la réalisation de trois projets

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Oct-2021 - 10h36   4758                      
4
banque mondiale archives
Il s’agit du projet d’aménagement et de valorisation des investissements dans la vallée de la Bénoué (VIVA Benoué), du projet régional sur l’autonomisation de la femme et le dividende démographique, volet Cameroun (Swedd2) et du projet d’appui au développement de l’enseignement secondaire et des compétences pour la croissance et l’emploi (Padesce).

Les trois conventions de prêts ont été signées le 12 octobre 2021 entre le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey et Abdoulaye Seck, le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun. D’un montant global de 236,5 milliards de FCFA, ces fonds vont financer la réalisation des projets de développement.

Il s’agit du projet VIVA Benoué à hauteur de 117,9 milliards FCFA, du projet Swedd2 pour 45 milliards de FCFA et du Padesce pour 73,7 milliards de FCFA. D’après la Banque mondiale, ces financements visent respectivement à améliorer la sécurité alimentaire dans les régions septentrionales du pays, à promouvoir un accès équitable à un enseignement secondaire de qualité et à des formations professionnelles et à accroitre l’autonomisation des femmes et des adolescentes.

Abdoulaye Seck a déploré que les progrès obtenus par le Cameroun ces dernières années ont été menacés par le Covid-19. Mais le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun souhaite que la réalisation des trois projets « améliore la vie de millions de Camerounais et accompagne le pays vers une reprise verte, résiliente et inclusive ».

Les trois accords de prêts devaient être le 13 septembre dernier lors de la visite de travail au Cameroun d’Ousmane Diagana, vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. Mais, ils ont été reportés pour des raisons inconnues. La signature d’un 4e accord de financement relatif au projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad (Ris-Rin), est attendue. 

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique