Cameroun - Finances: Le Gouvernement négocie actuellement un accord avec le Fonds Monétaire International

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Feb-2017 - 14h47   49705                      
16
Christine Lagarde et Paul Biya Guetty
Selon le ministre de l’Économie, Louis Paul Motaze, le Chef de l’État, Paul Biya, a prescrit de faire en sorte que cet accord ne crée pas l’austérité.

En inaugurant le pavillon France, qui regroupe les entreprises françaises venues participer à la 6e édition du salon international de l’entreprise, de la PME et du partenariat (Promote 2017), le ministre de l’Économie, Louis Paul Motazé, a révélé que le Gouvernement camerounais négocie actuellement un accord avec le FMI.

Mais, l’orientation qui a été donnée par le Chef de l’État, a-t-il précisé, c’est de faire en sorte que cet accord ne crée pas l’austérité, rapporte Cameroon Tribune du 17 février 2017. «Nous, au ministère de l’Economie, nous pensons qu’il n’y a qu’une seule façon de le faire», a ajouté le ministre, expliquant que «quand bien même on aurait à réduire telle dépense ou tel investissement, qu’on continue de créer les richesses et la croissance. Le Gouvernement pense que la meilleure façon de créer la richesse, c’est la promotion du secteur privé».

Selon certains observateurs, ces négociations devraient aboutir à la mise en place d’un plan de redressement de l’économie camerounaise, qui n’échappe pas aux affres de la baisse des cours mondiaux des matières premières, notamment ceux du pétrole brut.

Lors du Sommet extraordinaire des chefs d’État d’Afrique centrale sur la situation économique et monétaire dans la zone CEMAC qui s’est tenu le 23 décembre 2016 à Yaoundé à l’initiative du président Paul Biya,  21 résolutions avaient été prises au terme des échanges. Les Chefs d’État avaient opté de solliciter l’appui du FMI.

Au treizième point des résolutions finales, les Chefs d’État avaient «décidé d’ouvrir et de conclure à brève échéance, des négociations bilatérales avec le FMI, pour mieux structurer les efforts d’ajustement de leurs États, les accompagner vers une sortie de crise et les aider à mettre en place les conditions d’une relance vertueuse et durable de leurs économies».

Selon Cameroon Tribune, la négociation en cours d’un accord entre le Cameroun et l’institution de Bretton Woods s’inscrit, par conséquent, dans le cadre de la mise en œuvre de cette résolution. C’est une suite logique des événements.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique