Cameroun - Investissement: Malgré le Covid-19, le centre commercial Neo Congo Mall de Douala sera livré en fin 2021

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Jul-2020 - 17h58   2967                      
1
Maquette du Néo Congo Mall C. Neo Industries
L’assurance a été réitérée par le promoteur de cette infrastructure lors de la descente d’évaluation du maire de la ville de Douala sur le chantier le 6 juillet 2020.

Le Neo Congo Mall sera livré en fin 2021. L'assurance a été réaffirmée par son promoteur, Emmanuel Neossi, à la presse ce 6 juillet 2020. C’était au terme de la visite du maire de la ville, Roger Mbassa Ndine, sur le chantier. Le maire de Douala est venu évaluer le niveau d’avancement des travaux de ce futur complexe commercial de la ville. Initialement prévue en mai 2021, le chantier sera livré la même année mais avec certainement un décalage, a rassuré l'équipe du projet. Et pour cause, la pandémie du Covid qui sevit depuis qutre mois au Cameroun, a ralenti l'exécution normale du projet au point d'entrevoir de nouveaux délais de livraison.

Mais pas de quoi s'inquieter, car "nous étions en avance sur le projet", indiqueJarvys Doumbe, le chef dudit projet. Lancée en novembre 2019 pour une durée de 18 mois, la construction du centre commercial Neo Congo est réalisée à plus de 70% des matériaux de construction importés de Chine, d’Italie et de Turquie. Salivraison est prévue en mai 2021.

Conçu sur le modèle du Partenariat public-privé (PPP) entre la Communauté urbaine de Douala (CUD) et l’entreprise Neo Industries, chargée de sa construction, le Neo Congo Mall va remplacer le vieux marché Congo de Douala. D’après les projections de son promoteur, Emmanuel Neossi, le projet va générer près de 28.000 emplois dont 350 directs pour la construction du complexe, 7000 pour l’activité commerçante et environ 20.000 emplois indirects. 

Neo Congo Mall sera bâti en 2 bâtiments sur 5200 m2 pour environ 3500 équipements marchands. Son promoteur  parle d’un complexe «ultramoderne» disposant d’un système de sécurité incendie de dernière génération, des restaurants, 300 places de parkings en sous-sol, des magasins de stockage, bureaux, un supermarché, des équipements de services (5 ascenseurs, 3 monte-charges, 1 car wash etc…) pour un coût global de 28 milliards de FCFA.

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique