Cameroun: «La santé économique du pays s’est fortement améliorée depuis l’année dernière», selon la Banque Mondiale

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 04-May-2018 - 12h35   2852                      
4
Atelier de travail Cameroun - FMI - Yaoundé, 20/02/2017 Cameroon Tribune
C’est le constat établi par une mission économique FMI-Banque Mondiale qui séjourne actuellement au Cameroun pour faire une revue de la facilité élargie de crédit accordée au pays.

La délégation conduite par David Owen, directeur adjoint du département Afrique qu’accompagne, Corine Délechat, chef de mission, Kadima Kalonji, représentant résident du Fmi au Cameroun, Elisabeth Huybens, directrice des opérations de la Banque mondiale, entre autres, a rencontré jeudi le ministre des Finances Louis Paul Motaze et ses principaux collaborateurs.

Selon Cameroon Tribune en kiosque le vendredi 4 Mai 2018, «il était question d’une réunion d’évaluation au titre de la facilité élargie de crédit approuvée en juin 2017 entre le Cameroun et l’institution internationale pour soutenir le pays qui n’était pas épargné par la crise économique qui sévit actuellement dans  la zone CEMAC».

Il était également question, a indiqué Corine Délechat, «de faire une évaluation en profondeur de la santé économique du pays. Pour constater que celle-ci s’est fortement améliorée depuis l’année dernière. La mission actuellement en séjour au Cameroun a aussi pour but de discuter avec le gouvernement de la performance à fin décembre 2017 et de fixer les objectifs pour fin 2018. Si cette mission est concluante, le dossier du Cameroun sera présenté au  cours d’une réunion du conseil d’administration du Fmi en fin juin».

Pour mémoire, le 26 juin 2017, le Cameroun a conclu avec le Fmi un programme adossé à la facilité élargie de crédit d’un montant de 227,646 milliards de F. A ce jour, deux tranches ont été décaissées par l’institution pour un montant de 161,9 milliards de F. Pour 2018, le pays espère mobiliser 370 milliards de F de l’ensemble des partenaires de ce programme soit 95 milliards de F du Fmi et 275 milliards des autres partenaires.

A condition de respecter les engagements prévus par le programme, dont le redressement budgétaire avec l’accroissement des recettes non pétrolières ; la rationalisation des dépenses publiques ; le placement de la dette publique sur une trajectoire soutenable, entre autres. Au cours de la dernière revue du programme du 24 octobre au 03 novembre 2017, le Fmi s’était félicité de la conduite des réformes faites par le Cameroun, sur la base des résultats au 30 juin 2017. 

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique