Cameroun – Lutte contre la contrebande: La Marine Nationale et la douane saisissent une cargaison de carburant à Douala

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Sep-2021 - 14h14   1743                      
0
Du carburant frelaté archives
L’opération s’est déroulée au lieu dit Essengue, situé dans la zone portuaire. La délégation du ministère de l’énergie et de l’eau pour le Littoral y prenait part.

La guerre contre les produits de contrebande à travers le pays bat son plein. Les équipes en charge de la traque des malfaiteurs multiplie les opérations souvent couronnées de succès. Une cargaison de pétrole et de gasoil de contrebande vient d’être saisie à Douala. Equinoxe Télévision rend compte de l’opération à travers un reportage diffusé dans son journal de cette mi-journée. L’on apprend ainsi que la Marine Nationale qui pourchassait les trafiquants à Essengue, dans la zone portuaire, a alerté les éléments de l’opération  HALCOMI (Halte au commerce illicite) mise en place par les Douanes Camerounaises.

A la vue de ces derniers, les contrebandiers se sont enfuis, abandonnant leur butin. « Avec l’aide des camarades de la Marine Nationale, nous avons découvert une industrie de contrebande de carburant qui consistait en deux embarcations. Une embarcation d’une capacité de près de 36000 litres  qui avait vidé son contenu dans une citerne et qui  nous a échappés parce que la citerne s’est enfuie net lorsque   nos éléments arrivaient sur les lieux. Nous avons trouvé une seconde embarcation avec près de 5000 litres », raconte le capitaine Laurent Um, chef des opérations d’HALCOMI Zone I, à Equinoxe Télévision.  

Le carburant saisi a été transféré dans une citerne apportée par la délégation régionale du ministère de l’eau et de l’énergie du Littoral. Cette administration, à travers sa Brigade Nationale de Contrôle des Produits Pétroliers, a décidé de traquer les contrebandiers du carburant. Youssoufa Hamadou délégué régional du Littoral explique que ses équipes  sont accourues après avoir été contactées par les partenaires avec lesquels elles collaborent habituellement.  

Il fait savoir que le rôle de la délégation régionale du ministère de l’eau et de l’énergie va consister à évaluer la quantité exacte et la qualité des produits saisis. Il va également suivre la procédure habituelle qui consiste à les  vendre aux enchères s’ils sont de bonne qualité ou les détruire s’ils sont de mauvaise qualité.  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique