Cameroun - Pêche maritime: 810 millions FCFA pour booster la productivité du poisson

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Aug-2017 - 13h19   1232                      
0
Pêcheurs camerounais à l'Extrême-Nord Archives
Ce financement de La Mission de développement de la pêche artisanale maritime (MDPAM), vise à améliorer les performances halieutiques des producteurs et pêcheurs.

Au terme de deux jours de concertation avec le Dr Taiga, ministre de la pêche, de l’élevage et des industries animales (MINEPIA), producteurs et pêcheurs peuvent désormais se frotter les mains. Leur cahier de charges a été révisé au travers de cette rencontre à Douala. Les méthodes de capture des poissons, vont connaître de nouvelles techniques et une meilleure conservation. De quoi se réconcilier avec le secteur. D’après Salvadore Ngouande, secrétaire exécutif de la Caisse de développement de la pêche maritime (CDPM), « l’appel d’ici est que les Camerounais s’intéressent à cette production là, qu’ils investissent dans ces filières et qu’ils accompagnent aussi le développement de ce secteur en consommant le poisson de l’aquaculture qui est de bonne qualité ».

La CDPM, mamelle nourricière de la filière, entend étendre sa productivité à l’ensemble du territoire dans la pratique des pêches de capture et celles de l’aquaculture à orientation commerciale. Non sans négliger les difficultés qui ralentissent la productivité, le potentiel économique du secteur, n’est plus à démontrer. Notamment la création des emplois durables et même le ravitaillement en poissons de qualité dans les zones urbaines et au-delà du territoire.

La Mission de développement de la pêche artisanale maritime (MDPAM) a également rendu sa copie. Il en ressort un fonds budgétaire de 810 millions FCFA comptant pour son exercice 2017. Ce financement permettra à la structure de redynamiser ses activités. Ces deux sections d’adoption arbitrées par le Dr Taiga, envoient donc un écho favorable aux acteurs du secteur dans cette activité où seul l’appât du gain motive. Mais il faudra d’abord bien s’organiser face au phénomène de la pêche illicite avec des contrebandiers qui pillent nos ressources et privent le Cameroun d’importantes devises.

Auteur:
Frédéric NONOS
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique