Cameroun - Réaction: Le Laakam, l’assemblée des notables Bamiléké, met en garde contre «toute tentative de musèlement du pouvoir traditionnel»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Jan-2021 - 23h41   11839                      
13
Chefs traditionnels de l'Ouest archives
L’assemblée constituante des notables de la région de l’Ouest a écrit une lettre ouverte musclée au gouvernement camerounais et au préfet du département des Hauts Plateaux.

Le climat social est en train de se crisper dans la région de l’Ouest. Le commandement traditionnel n’apprécie que très modérément ce que l’opinion considère comme une tentative de musèlement des gardiens de la tradition par les autorités administratives et politiques.

Le 19 janvier 2021, le préfet du département des Hauts Plateaux Yampen Ousmanou a écrit au roi des Bamendjou Sa Majesté Jean Rameau Sokoudjou, le menaçant en des termes à peine voilés si le monarque continuait de se montrer critique vis-à-vis du pouvoir en place.

Le 20 janvier, soit 24 heures plus tard, c’est le ministre de l’Administration Territoriale Paul Atanga Nji qui rappelait à l’ordre les chefs traditionnels, fustigeant les prises de position de certains d’entre eux.

Simple coïncidence ou action concertée,  ces menaces n’ont pas laissé les principaux concernés indifférents. Dans une lettre ouverte publiée ce 21 janvier et adressée au gouvernement camerounais, au préfet des Hauts Plateaux et à la communauté internationale, les notables de la région de l’Ouest, réunis sous le Laakam, dénonce une «tentative d’assujettissement du pouvoir traditionnel».

«Nous vous mettons en garde contre toute tentative de musèlement du pouvoir traditionnel en place et vous promettons une réponse proportionnelle si vous insister dans vos tentatives d’intimidation et de suppression de la liberté d’expression des autorités traditionnelles non soumises à la merci du pouvoir politique en place», préviennent les membres de l’assemblée constituante du Laakam.

Lettre du Laakam (c) capture d'écran

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique