Cameroun - Reconnaissance: Le président du GICAM, Célestin Tawamba, parmi les 50 personnalités qui font bouger l’Afrique (Magazine The Africa Report)

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Jun-2020 - 09h03   1690                      
0
Célestin Tawamba Le GICAM
Le patron du groupement Inter-patronal a été choisi pour ses actions à la tête de l’organisation patronale.

Le 111è numéro du magazine The Africa Report, intitulé «Meet the Top 50 disruptors», est consacré aux 50 personnalités qui font bouger l’Afrique.

Selon le quotidien Le Jour édition du 1er juin 2020, le mensuel affiche fièrement dès la première page: «Rencontrez les femmes et les hommes africains qui bousculent le statu quo, posent des questions inconfortables, bouleversent les modèles commerciaux et combattent les idées préconçues. Rencontrez les perturbateurs».

Des politiciens, athlètes, journalistes d'investigation, techniciens et autres barons des affaires sont ainsi cités parce qu’ils participent, chacun à sa manière, à «transformer le continent».

Ce classement est largement dominé par  des personnalités venues des pays anglophones et où «le magnat nigérian du ciment, Aliko Dangote, trône logiquement. Le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, les présidents angolais (João Lourenço), ivoirien (Alassane Ouattara) et le duo congolais (Kabila-Tshisekedi) y figurent également en bonne place. Tout comme le chanteur Bobi Wine (Ouganda), l’athlète controversée Caster Semenya et l’activiste Julius Malema (République Sud-Africaine) et le général Khalifa Haftar de Lybie», peut-on lire.

L’une des grandes surprises de ce classement, poursuit le journal, est sans doute la présence remarquée de Célestin Tawamba, l’unique camerounais de ce Top 50 cité en 48e position par le magazine.

D’après The Africa Report, mensuel en anglais axé sur la politique et l’économie sur le continent, «le responsable du Groupement Inter-Patronal du Cameroun (GICAM) a été au-devant du développement du secteur privé camerounais depuis son élection en 2017. Il a fait la une des journaux en janvier 2020, après la divulgation d'une lettre dans laquelle il appelait au limogeage du chef des Impôts du Cameroun. Il est rare au Cameroun que les principaux chefs d'entreprise s'expriment, sans parler des critiques faites au gouvernement. Peut-être s’agit-il d’un signe des temps. Tawamba, qui est également le fondateur du groupe Cadyst Invest, a plaidé pour l'abandon de la taxation basée sur l'activité au profit d'une taxe basée sur le profit».

«On le voit, c’est le courage et l’esprit pionnier de ce dirigeant de premier plan de l’économie camerounaise qui sont ainsi reconnus et salués par la presse internationale», se félicite le journal d’Haman Mana.

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique