Cameroun - Rentrée Académique 2020: 420 000 étudiants attendus dans les universités publiques et privées

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Oct-2020 - 10h18   5944                      
0
Des Etudiants a L'Universite de Yaounde Archives
Ces étudiants seront encadrés par 6 118 enseignants. Le 15 octobre 2020 était jour de la rentrée académique au Cameroun.

Alors que les cours ont repris dans les différents établissements universitaires publics et privés du pays depuis le 15 octobre 2020 après une longue interruption due à la pandémie du Coronavirus, c’est 420 000 étudiants qui sont attendus dans les universités. Cette information est contenue dans le quotidien national bilingue Cameroon Tribune paru le 15 octobre 2020.

420 000, c’est le nombre total d’étudiants des «huit universités d’Etat, de l’université inter-Etats Cameroun-Congo, des 272 Instituts privés d’enseignement supérieur (IPES) et des quatre établissements à statut particulier (INJS, Ecole de postes, Ecole des travaux publics, ANAFOOT)», peut-on lire. Parmi eux, 70 000 nouveaux bacheliers et titulaires du GCE Advanced Level.

Notre confrère précise que ces étudiants seront tous encadrés par 6 118 enseignants. Dans ce lot, «l’on retrouve les 1237 enseignants déjà intégrés dans le cadre du processus de recrutement spécial de 2000 docteurs PhD, initié par le chef de l’Etat. Parmi eux se comptent également les 549 personnels intégrés sur la base du remplacement numérique des enseignants suite aux départs en retraite et aux décès», poursuit le reporter.

Dans les colonnes du journal, on peut lire qu’avant la rentrée académique du 15 octobre dernier: «les chefs de ces institutions universitaires ont pris des dispositions adéquates pour une année académique sereine et en toute sécurité sanitaire. Ils l’ont fait savoir au cours des assises de la Commission de coordination universitaire présidées le 7 octobre dernier à Yaoundé, par le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, chancelier des Ordres académiques, le Pr. Jacques Fame Ndongo».

Dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, le Pr. Idrissou Alioum, recteur de l’Université de Maroua a indiqué lors de ces assises que «le challenge est très important, mais les universités sont prêtes», peut-on lire.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique