Cameroun - Santé: Traitement de l'onchocercose: Une nouvelle approche pour palier aux effets secondaires indésirables liés au Mectizan

Par Elodie N. BODOLO | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Feb-2017 - 14h28   48597                      
0
Andre Mama Fouda, Ministre de la sante CIN
Baptisée "Test and treat", elle a pour but de déterminer les personnes éligibles au traitement.

Malgré les avancées enregistrées dans la lutte contre l'onchocercose encore appelée cécité des rivières, beaucoup reste encore à faire au Cameroun. L'agent vecteur de la maladie reste présent dans la quasi-totalité des régions du pays, avec un taux plus élevé dans les régions du Centre, du Nord, de l'Adamaoua, de l'Ouest, du Sud-Ouest, du Nord-ouest et du Littoral. 

Afin de protéger les populations vivant dans ces zones de la maladie, une campagne de traitement au Mectizan est organisée chaque année à leur intension. Celle-ci leur permet non seulement de se protéger contre la destruction de leur peau et la cécité, mais aussi de protéger leur entourage contre la maladie.

Cette méthode de traitement utilisée depuis des décennies a révélé certaines anomalies, dont des effets secondaires indésirables, chez de nombreuses personnes. Il s'agit entre autres des gonflements des membres du corps, de la tête, des poussées de fièvre, des diarrhées et même des comas. 

Une solution à ces problèmes a été présentée le 21 février dernier au cours d'un point de presse donné par le ministre de la Santé publique André Mama Fouda, avec à ses côtés le ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary. Il s'agit d'une nouvelle approche de l’élimination de l’onchocercose baptisée « Test and Treat ». Celle-ci consiste à faire systématiquement un examen à  toute personne avant de lui administrer le Mectizan.

L'examen a pour objectif de déterminer la quantité de filaires Loa Loa (parasites responsables de la Loase) dans le sang. Ainsi, toute personne ayant un taux de filaires élevé (plus de 20 000 microfilaires par millilitre de sang) est systématiquement écartée des potentiels bénéficiaires du traitement. Pour le compte de l'année 2017, la campagne "Test and Treat" se déroulera de mars à avril dans les aires du District de Santé d’Okola. Toutes les aires du District de Santé de Soa, à l’exception de Soa Ville, recevront la campagne de juillet à septembre 2017.

Auteur:
Elodie N. BODOLO
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique