Cameroun - Télécommunications: L’opérateur de téléphonie mobile Nexttel autorisé à exercer l’activité de Mobile Money

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Mar-2018 - 12h57   2488                      
0
Une agence Nexttell Cameroun Archives
Cette activité d’émission de monnaie électronique se fera en partenariat avec la société UBA Cameroun. La BEAC justifie l’octroi de cette autorisation à UBA Cameroun au regard des conclusions favorables accordées à son dossier par le Comité technique de la Banque centrale en charge de son évaluation.

Selon l’Agence Ecofin, l’autorisation pour exercer l’activité d’émission de monnaie électronique, UBA Cameroun l’a sollicité auprès de la BEAC à travers un courrier daté du 30 mars 2017. Le sésame finalement acquis, la société a douze mois à compter du 12 mars 2018 pour l’utiliser effectivement. Passé ce délai, la BEAC souligne que l’autorisation ne sera plus valable.

UBA Cameroun dispose également d’un délai de six mois à compter de la date de signature de l’autorisation pour se conformer aux dispositions du cadre réglementaire et notamment transmettre à la BEAC, les statistiques de son activité.

L’arrivée prochaine de Nexttel -- qui a franchit la barre des 4 millions d'abonnés en 2017 -- dans l’activité du Mobile Money est le présage d’une rude bataille qui pourrait causer une chute de part de marché aux opérateurs télécoms MTN et Orange qui contrôlent le segment national du Mobile Money actuellement fort de près de 17 millions de clients.

Au 31 décembre 2017, la société Orange, qui a lancé son service Mobile Money au Cameroun en 2011, en partenariat avec la Banque International du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC), était le leader avec près de 9 millions d’abonnés. MTN qui s’est également introduit sur le marché du Mobile Money la même année, grâce à un partenariat avec Afriland First Bank, la talonnait d’assez près avec 7,1 millions de clients.

Aujourd’hui, le service financier sur mobile représente un apport financier non-négligeable pour de nombreux opérateurs télécoms basés en Afrique où le taux de bancarisation est faible.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique