Cameroun - Trafic: Plus de 250 lingots d’or saisis par la police à Yaoundé

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Nov-2020 - 09h24   7865                      
1
de l'or archives
Ces lingots ont été saisis dans la soirée du lundi 9 novembre 2020 au cours d’une opération menée par des éléments de la Division régionale de la police judiciaire du Centre.

C’est au cours d’une opération savamment préparée et menée que les éléments de la Division régionale de la police judiciaire du Centre (DRPJ) ont pu mettre la main, ce 9 novembre 2020, sur plus de 250 lingots d’or à Yaoundé.

Selon le quotidien Le Messager qui rapporte cette information dans son édition du 12 novembre 2020, le métal précieux était chargé dans près d’une dizaine de valises et devait prendre la direction de Dubaï. D'après le journal, qui cite une source en service au cabinet du Délégué général à la Sûreté Nationale, au cours de l’opération conduite par le commissaire divisionnaire Moïse Emane Emane, le patron par intérim de la DRPJ, «deux Canadiens ont été interpellés et sont en garde à vue actuellement à la DRPJ».

L’informateur dont l’identité n’a pas été dévoilée ajoute que «ces trafiquants étrangers sont arrivés au Cameroun il y a moins d’une semaine en jet privé et étaient logés dans le seul hôtel 5 étoiles de la capitale. Ils devaient repartir en direction de Dubaï mardi (le 10 novembre Ndlr) avec la marchandise». Malheureusement pour ces présumés trafiquants, la police a eu leur signalement et a monté une opération qui a permis de mettre la main sur eux au quartier Ngoa-Ekelle (Yaoundé 3ème), peut-on lire.

Au cours de l’opération, les éléments de la DRPJ ont également pu mettre la main sur le contact camerounais des présumés trafiquants d’or. «Mais à ce stade de l’enquête, précise-t-on, on ne sait pas encore si cette personne est réellement le cerveau de cet incroyable trafic d’or. Pour le moment, les valises contenant le précieux métal ont été mises sous scellé le temps de l’enquête», précise Le Messager. Le butin saisi est estimé à près d’une dizaine de milliards de francs CFA.

 

 

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique