Cameroun - Travaux Publics: Les travaux de construction de la route qui va rallier Ebolowa à Kribi passant par Akom II (Sud) pointent à l’horizon

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-May-2020 - 11h57   10157                      
22
Route Ebolowa-Kribi Jonas Hervé Abena
Cette route de près de 180 KM sera réalisée par l’entreprise italienne ICM-Construction Limited.

Les travaux de la route qui va rallier ces deux importantes villes du Sud du pays (Ebolowa et Kribi) pointent à l’horizon. Le quotidien national bilingue, Cameroon Tribune en kiosque ce 5 mai 2020 rapporte que sur le site, on aperçoit déjà des panneaux publicitaires qui annoncent «le démarrage imminent des travaux».

Longue précisément de 179,25 KM, cette route qui va permettre de désenclaver l’un des plus grands bassins de production agricole et agroindustrielle du pays, sera construite par l’entreprise italienne ICM-Construction Limited. La société est même déjà sur le terrain, confirme Mbengue Mekoame, le délégué régional des Travaux Publics pour le Sud.

D’après le journal, la réalisation de cette route  et ses voies de contournement «va se faire sur deux lots: le premier concerne le tronçon Ebolowa-Akom II, long de 81,6 km, tandis que le second, qui va d’Akom II à Kribi, est distant de 80 km. Par ailleurs, la ville d’Ebolowa bénéficiera d’une voie de contournement de 1,38 km et la cité d’Akom II sera reliée à cet axe par une bretelle de 3,99 km. Kribi aussi aura sa voie de contournement longue de 12,31 km et un nouveau pont sera construit sur la rivière Kienke».

Se fiant au ministère des Travaux Publics, la construction de cette route va se faire en plusieurs étapes. D’une part, il sera question de maintenir cette route dans un bon état d’exploitation malgré l’approche des grandes pluies. Pour cela, ICM-Construction Limited, l’entreprise qui a gagné ce marché, bien que la signature définitive du marché ne soit pas encore actée entre l’Etat et elle, «a engagé un sous-traitant pour la réalisation des travaux d’entretien qui vont commencer dans les prochains jours. Cette phase, qui précède celle des grands travaux devant aboutir au bitumage, va également permettre à ICM-Construction Limited d’investir le site des travaux en y faisant entrer ses engins, des matériaux et autres matériels constituant son plateau technique», relève le journal.

Au final précise notre confrère, «les travaux qui vont aboutir au bitumage de cet axe routier vont coûter plus de 125 milliards de FCFA à l’Etat».

 

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique