Cameroun/Grande-Bretagne – Cop 26 : A Glasgow, la ville de Douala choisie pour abriter le futur Centre d’Application et de Prévision Climatologique de l’Afrique Centrale

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Nov-2021 - 17h09   5757                      
0
Cop 26 Cop 26
La bonne nouvelle a été annoncée lundi soir sur l’antenne de la CRTV-Télé.

Le parcours de la délégation du Cameroun au sommet sur les changements climatiques encore appelé « Cop 26 » à Glasgow (Ecosse, Royaume Uni de Grande-Bretagne) est marqué par des succès d’envergure. L’un des envoyés spéciaux de la CRTV-Télé a annoncé lors du journal de 20h30 du 8 Novembre 2021 que la ville de Douala  a été choisie pour abriter le futur Centre d’Application et de Prévision Climatologique de l’Afrique Centrale.

Entre autres missions, il va renforcer les capacités des 11 Etats de la  Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC),  fournir des services météorologiques et climatiques en temps réel,  contribuer à minimiser les risques des changements climatiques et des catastrophes.  Pour  renforcer leur résilience et leur capacité d’adaptation face aux risques naturels dans un contexte de réchauffement global et de variabilité climatique, les Services Météorologiques et Hydrologiques Nationaux (SMHN) des pays membres de la CEEAC  se sont dotés d’un Centre Climatique Régional (CCR) dénommé le Centre d’Application et de Prévision Climatologique de l’Afrique Centrale (CAPC-AC).

C’est un organisme intergouvernemental de coopération de la Commission de la CEEAC en charge de l’exécution d’une mission de service public. Il a été officiellement créé par décision N°72/CEEAC/CCEG/XVI/15 de la 16eme Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC tenue à Ndjamena en République du Tchad le 25 mai 2015. Il a pour missions de mettre en place la stratégie sous régionale en matière de veille, prévision météorologique et climatique pour les secteurs de développement clés dont l’Agriculture et Sécurité Alimentaire, la Gestion des ressources en eau, la Santé et la Réduction des risques de Catastrophes entre autres.

 Aussi, contribue-t-il à la conception, la production, la diffusion en temps réel des prévisions météorologiques, au renforcement des capacités des Prévisionnistes et Techniciens des Services opérationnels des pays membres et à la planification stratégique et tactique des activités dans tous les secteurs d’application de la météorologie en étroite collaboration avec les Services Météorologiques et Hydrologiques Nationaux (SMHN) des Etats membres de la CEEAC.

 Depuis juillet 2018, il est implémenté au CAPC-AC le Projet d’Information Satellitaire et Météorologique pour la Résilience aux Catastrophes en Afrique Centrale (SAWIDRAAC) financé par le 10e FED de l’Union Européenne à travers le Fonds Spécial ClimDev-Afrique et administré par la Banque Africaine de Développement (BAD). Ce projet vise à opérationnaliser le CAPC-AC par l’acquisition d’équipements météorologiques de nouvelles générations.

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique