Coopération : Une mission d’investisseurs italiens en prospection au Cameroun

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Nov-2019 - 23h50   7600                      
3
Paul Biya devant le patronat italien - Rome, 22/03/2017 Cameroon Tribune
Porteuse de projets dans l’agriculture, la santé, l’énergie, la mission a rencontré les hommes d’affaires et porteurs de projets camerounais pour établir des partenariats.

La délégation était composée d’une dizaine d’investisseurs italiens. Conduite par le consul honoraire du Cameroun à Milan, Esther Nkolo Lekoua, elle a été reçue le 11 novembre dernier par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute. Avant de mettre le cap deux jours plus tard à Douala. Pendant une semaine, ces investisseurs italiens ont  rencontré des hommes d’affaires et porteurs de projets camerounais. Les Italiens sont intéressés par des investissements dans les projets d'énergie, d'approvisionnement en eau potable, de santé, d'agriculture et des études de faisabilité de plusieurs projets.

Entre autres, l’alimentation en eau potable et d’énergie électrique grâce aux kits d’énergie autonomes dans les localités rurales non desservies par ces deux services de base ; l’investissement de 200 milliards de FCFA dans un projet agricole qui embauchera 3 000 Camerounais ; la culture et la transformation du café ; la modernisation du système de santé.

Cette mission est initiée par l'Association de coopération Italie-Cameroun (ASICA), composée de membres de la diaspora camerounaise et d'italiens. Selon son secrétaire général, Simon Pierre Ntomb, elle a été créée au lendemain de l'Exposition universelle de Milan 2015 (Expo Milan 2015) à laquelle le Cameroun a pris part. La visite en 2017 du Président de la République Paul Biya en Italie a également renforcé l'idée de promouvoir le Cameroun, a-t-il précisé, indiquant que l'association travaillait à cet effet depuis trois ans avec le soutien de l'Ambassade du Cameroun à Rome et du consulat à Milan. Cette mission de prospection, a révélé Simon Pierre Ntomb, est le premier résultat concret du travail de l'association. En perspectives, la signature des protocoles d’entente entre les entreprises italiennes et le gouvernement camerounais ainsi que l’ouverture d’une chambre de commerce italo-camerounaise à Douala. Rappelons qu'au niveau des échanges commerciaux, L’Italie est le 9è fournisseur du Cameroun avec une part de marché équivalente à 3,3%.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique