Cameroun - Assainissement du fichier solde de l’État: Le gouvernement a réussi à rentrer en possession de 12 milliards de FCFA de salaires et de pensions virés dans les comptes de personnes décédées

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Feb-2021 - 16h25   2815                      
3
Ministère des Finances archives
Ces chiffres proviennent d’un décompte qui a été fait par la direction générale du Budget.

À l’heure d’établir le bilan budgétaire de l’année 2020, le Cameroun peut avoir des raisons de se réjouir. En effet, grâce à l’opération d’assainissement du fichier solde de l’État engagé il y a 3 ans, le trésor public a réussi à recouvrer auprès des banques et des microfinances, la somme de 12,2 milliards de FCFA. Il s’agit de salaires et pensions virés dans les comptes d’agents publics décédés. Toutefois, malgré ces résultats plutôt satisfaisants, il reste encore énormément de travail à faire. L’argent recouvré l’année dernière, ne représente que 42, 6% du montant total à recouvrer. Une somme d’argent qui s’élève à 21,8 milliards de FCFA d’après Gilbert Didier Edoa, le secrétaire général du ministère des Finances.

«Le recouvrement de ces ressources intervient à la suite de la suppression de 10 000 agents publics fictifs sur le fichier solde de l’État pour une économie budgétaire annuelle d’environ 30 milliards de FCFA en 2019. À l’époque, la masse salariale tournait autour de pratiquement 1000 milliards FCFA pour environ 310 000 employés publics. Grâce à l’opération de comptage physique du personnel de l’État (Coppe) lancé en avril 2018, la fonction publique camerounaise a pu identifier et expurger du fichier solde de l’État, des agents publics y émargeant irrégulièrement, du fait d’une absence non justifiée, d’une démission ou d’un décès non déclaré.

Selon la DGB, l’opération d’assainissement du fichier des ayants droit et des bénéficiaires des pensions d’invalidité a également permis de faire des économies de plus de 10 milliards par an», indiquent nos confrères du magazine Investir au Cameroun.

 

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique