Cameroun – Assassinat de Martinez Zogo: Jean Pierre Amougou Belinga jeté en prison pour «complicité de torture par aide».

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 04-Mar-2023 - 08h00   33325                      
170
Jean-Pierre AMOUGOU BELINGA Archives
Voici la réaction du groupe de presse l’Anecdote, fondé et dirigé par Jean Pierre Amougou Belinga.

Vers 7h ce samedi 04 mars 2023, le PDG de la chaîne de télévision Vision 4 a quitté le Tribunal militaire de Yaoundé pour la prison centrale de Kondengui.

Jean Pierre Amougou Belinga n’est plus retourné dans sa cellule du Secrétariat d’Etat à la défense (SED) où il a passé 25 jours en garde à vue dans le cadre de l’enquête liée à l’affaire de l’assassinat du journaliste lanceur d’alerte Martinez Zogo.

Extraits vers 17h le vendredi 3 mars 2023 pour le tribunal militaire de Yaoundé sous forte escorte,  Jean Pierre Amougou Belinga et Cie ont subi les épreuves de l’instruction jusqu’à ce samedi matin.

De ce fait, pendant plus de 14 heures l’horloge, les journalistes et les proches des suspects ont fait le pied de grue devant le Tribunal militaire. Le suspense, très  intense, s’est avéré plus long que par le passé car, le Commissaire du gouvernement et cie ont décidé de boucler cette procédure préliminaire à leur niveau après deux renvois.  

Ainsi, selon des sources au Tribunal militaire, le Lieutenant-colonel Justin Danwe, chef du commando qui a enlevé à Yaoundé le journaliste – lanceur d’alerte, Martinez Zogo, le 17 janvier 2023 avant de l’assassiner peu de temps après, a été inculpé.

«Le Commissaire du Gouvernement Près le Tribunal Militaire de Yaoundé- le Commandant Cerlin Belinga après avoir lu minutieusement c'est -à- dire une page après l'autre le rapport d'enquête préliminaire produit par la Commission mixte Gendarmerie- Police a trouvé qu'il y a assez d' indices concordants pour mettre en détention provisoire Le Lieutenant-colonel Justin Danwé, tous les éléments de la DGRE » a expliqué Polycarpe Xavier Atangana militant des droits humaines, présent au Tribunal militaire.

Le lieutenant-colonel Justin Danwe et ses éléments sont placés en détention provisoire à la prison centrale de Kondengui. Tout comme le commissaire Maxime Eko Eko, le patron de la Direction générale de la recherche extérieur.

Par contre, le journaliste Bruno Bidjang, DG du groupe de presse l’Anecdote, le colonel Raymond Thomas Etoundi Nzoe et Yannick Nkili, respectivement Chef de la sécurité et garde du corps de Jean Pierre Amougou Belinga, PDG du groupe de presse l’Anecdote sont acquittés. Le chauffeur de Melissa Belinga et son épouse sont aussi libres.

Quant à Jean Pierre Amougou Belinga, commanditaire présumé de l’assassinat de Martinez Zogo, il a été inculpé pour « complicité de torture par aide ».

Voici la réaction du groupe de presse l’Anecdote, fondé et dirigé par Jean Pierre Amougou Belinga.

 

Communiqué 

Nous portons à l’attention de l’opinion publique nationale et internationale qu’après avoir passé 25 jours en détention au Service Central de recherches Judiciaires, le Président du Groupe l’Anecdote Monsieur Jean Pierre Amougou Belinga a été placé sous Mandat de dépôt ce 04 mars 2023 , à la prison principale de Kondengui. 

Ceci est intervenu après son passage devant le juge d'instruction, au Tribunal Militaire. Il y est placé pour « complicité de torture par aide ». 

Nous vous informons en outre que les collaborateurs du Président qui étaient encore détenus ont été tous libérés. 

A ce stade, nous voulons remercier tous ceux qui, de près ou de loin, nous ont soutenus et continuent de nous soutenir dans cette épreuve ô combien lourde. 

Les avocats prennent le relai.

Le Chef de Division de la Communication Groupe. 

Inès Arielle Zamo Belinga.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique