Cameroun – Assassinat Martinez Zogo : Le gouvernement met en garde des personnes qui commentent cette affaire, et il promet de publier l’identité des assassins en temps opportun.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 01-Mar-2023 - 16h03   28429                      
109
René Emmanuel Sadi Archives
Face aux critiques pressantes de l’opinion publique, le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, a publié ce mercredi 1er mars 2023, un nouveau communiqué dans le cadre de l’affaire Martinez Zogo.

 

Une quarantaine de jours après l’enlèvement du journaliste – lanceur d’alerte Martinez Zogo, suivi de son assassinat barbare, les noms des assassins et des commanditaires ne sont toujours pas connus.

Depuis environ un mois, les suspects interpellés vont et viennent entre le Secrétariat d’Etat à la défense où ils sont gardés à vue et le Tribunal militaire de Yaoundé. Aucune voix autorisée, à l’instar de celle du ministère public, n’a fait une sortie publique pour renseigner sur l’évolution des enquêtes comme on en a vu sous d’autres cieux. Cette omerta sur la procédure judiciaire liée à l’assassinat de Martinez Zogo, a amené certaines personnes à prendre la liberté de relater publiquement cette affaire alors qu’elle n’est pas encore jugée.

En réaction, le Ministre René Emmanuel Sadi souligne dans son communiqué de ce mercredi que cette attitude est interdite par la loi.

Il tente également de rassurer l’opinion publique sur la détermination des pouvoirs publics à tout mettre en œuvre afin que les personnes impliquées dans l’assassinat de Martinez Zogo soient punies.

Ci-après, le nouveau communiqué du porte-parole du gouvernement

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique