Cameroun - Bâtiments administratifs et travaux routiers: Le ministre délégué chargé des Marchés publics Ibrahim Talba Malla satisfait de l’avancée des travaux dans la région du Centre

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Apr-2021 - 13h19   2030                      
0
Immeuble de la Commission des Forêts d’Afrique centrale archives
Il l’a fait savoir le 20 avril 2021 lorsqu’il visitait les chantiers de la région du Centre.

Le 20 avril 2021, le ministre délégué à la présidence chargé des Marchés Publics (MINMAP), Ibrahim Talba Malla, a visité les chantiers publics de la région du Centre. Il était accompagné du ministre délégué à la présidence chargé du Contrôle Supérieur de l’Etat, Rose Mbah Acha Fomundam.  

Dans la ville de Ntui, chef-lieu du département du Mbam-et-Kim, région du Centre, le MINMAP a déclaré que: «je suis très satisfait de ce que j’ai pu voir. La construction de la route Batchenga-Ntui est un projet terminé, nous n’attendons plus que les rapports des missions de contrôle afin de pouvoir procéder à la réception des différents ouvrages», peut-on lire dans les colonnes du quotidien d’Etat Cameroon Tribune en kiosque ce 22 avril 2021.

D’après le reporter, ce sentiment de satisfaction a habité Ibrahim Talba Malla tout au long de la visite qui a eu pour point de départ l’immeuble siège de l’Organisation africaine des institutions supérieures de contrôle des finances publiques, situé à proximité de la maison de la Radio à Yaoundé. Organisation dont le poste de secrétaire général est occupé par le ministre délégué à la présidence chargé du Contrôle Supérieur de l’Etat, Rose Mbah Acha Fomundam.

Ici, le taux d’exécution de la première phase des travaux de ce bâtiment composé de trois sous-sols et quatre étages est de 98% pour 100% de délai consommé. L’une des contraintes principales étant en ce moment la contractualisation de la deuxième phase.

L’autre escale de cette délégation a été l’immeuble siège de la Commission des Forêts d’Afrique centrale sis au quartier administratif de Yaoundé. «A l’observation, le gros œuvre est terminé et les travaux de finition sont en cours. Le taux d’exécution des travaux indique 61,91% pour 103,84% de délai consommé. Ce bâtiment de sept niveaux s’étale sur une superficie de 3700 m2. La difficulté majeure qui freine l’évolution du chantier est le non payement des factures qui s’élèvent à plus d’un milliard de FCFA», a-t-on appris.

A l’échangeur d’Obala, l’une des composantes des travaux de réhabilitation de la route Yaoundé-Bafoussam-Babadjou où le MINMAP s’y est aussi rendu; «à ce jour, le taux d’exécution est estimé à 63%», peut-on lire.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique