Cameroun : chassées du Niger, les troupes françaises sont acheminées passagèrement à Douala

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Oct-2023 - 03h57   27195                      
29
Paul Biya et Thierry Marchand prc
L’évacuation des ressources matérielles et humaines de l’armée française, en provenance du Niger, était l’un des sujets qui ont meublé l’audience que le président Paul Biya a accordée en fin d'après-midi de ce jeudi 19 octobre 2023, à l’Ambassadeur de la République française au Cameroun, Thierry Marchand.

 

Depuis le coup d’Etat militaire survenu le 26 juillet 2023 au Niger, ce pays d’Afrique de l’Ouest et la France sont en froid. Les nouveaux hommes forts de Niamey ont déclaré l’armée française persona non grata. Le Niger abrite la plus importante base militaire française en Afrique avec environ 1500 soldats et des matériels lourds.

Après avoir tenté en vain de faire changer d’avis aux nouvelles autorités de Niamey, le président français, Emmanuel Macron avait annoncé le 24 septembre 2023, le rappel de l’Ambassadeur de France et le retrait des militaires français présents au Niger.

Pour ce retour au pays natal, le gouvernement français souhaite dans un premier temps, évacuer ses hommes et ses matériels par voie terrestre à destination de l’aéroport de Ndjamena au Tchad et du port de Douala au Cameroun, avant leur rapatriement en France.  

Face à la presse à l’issue de son entretien avec le président Paul Biya au palais de l’Unité à Yaoundé, l’Ambassadeur Thierry Marchand, a été interrogé sur le transit en territoire camerounais des troupes françaises quittant le Niger. « C’est encore un peu tôt pour aborder ces sujets. Je pense qu’ils seront abordés un peu plus tard lorsque le moment sera venu. Mais, effectivement, sans trop s’engager, vous l’avez suivi, les troupes françaises quittent le Niger, progressivement, par avion, par la route. Il y aura certainement un moment où il faudra voir dans quelle mesure ces forces pourraient transiter par le Cameroun pour rejoindre Douala qui est le port naturel de toute la région» a répondu le diplomate français.

Selon une source de Cameroon info net à la présidence de la République du Cameroun, le président Paul Biya, a donné son accord pour que le Cameroun soit une terre de transit pour le retour des troupes françaises en France.

Pendant l’entretien en tête a tête entre Paul Biya et  Thierry Marchand, lequel a duré environ 90 minutes, les deux personnalités ont aussi échangé sur la préparation de la prochaine visite de la Ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, à l’occasion de la Conférence ministérielle de la Francophonie prévue à Yaoundé, du 3 au 5 novembre 2023.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique