Cameroun - Coronavirus: L’activiste Shanda Tomne s’insurge contre l’exigence des tests Covid-19 à l’entrée du Cameroun

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Nov-2022 - 12h30   6247                      
14
Professeur Jean Claude Shanda Tonme Archives
Le président de la Commission indépendante contre la corruption et la discrimination a adressé une lettre au premier ministre Joseph Dion Ngute ce lundi 21 novembre 2022, dans laquelle il dénonce cette mesure.

La prévalence de la pandémie de Coronavirus est relativement maitrisée au Cameroun, et ne représente plus forcément une menace de santé publique. Au demeurant, pour continuer de se prémunir de la maladie, les pouvoirs publics ont édicté un certain nombre de mesures, parmi lesquelles le paiement des frais pour des opérations de testing à l’entrée du Cameroun.

Une mesure qui agace l’activiste politique Shanda Tomné, lequel l’a fait savoir dans une lettre adressée ce lundi 21 novembre 2022 au premier ministre chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute.

«                                                                                                                                                       des tests Covid-19 plus que bizarres sans aucune consistance. Comment peut-on soumettre des centaines de passagers qui viennent d’effectuer souvent des heures et des heures de vol, à la torture en règle, sous le prétexte de vérifier leur état de santé, alors que tous sont déjà porteurs des documents obtenus dans les meilleurs laboratoires du monde avant l’embarquement ? Il y a ici une grave interrogation qui laisse penser que nous cachons quelque chose, ou nous servons de cela pour justifier certaines dotations contestées dans le cadre du Covidgate », s’offusque le président de  la Commission indépendante contre la corruption et la discrimination dans sa lettre à Joseph Dion Ngute.

En effet, dans un communiqué signé le 13 juin 2022, le ministre camerounais de la Santé publique, Manaouda Malachie, a annoncé l’entrée en vigueur, à compter du 15 juin 2022, de la mesure gouvernementale instituant le paiement du test PCR pour le dépistage du coronavirus, au prix forfaitaire de 30 000 FCFA. Cette décision, étant consacrée par l’ordonnance du président de la République signé le 2 juin 2022, portant loi de finances rectificative de l’État pour le compte de l’exercice 2022.

Lettre de Shanda Tomne au premier ministre (c) CIN
Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique