Cameroun - Cotisations sociales: La CNPS réclame des impayés de 4 milliards de FCFA aux communes de la région du Centre

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Oct-2022 - 07h29   1334                      
0
Caisse Nationale de Prévoyance sociale Archives
Cette ardoise représente les arriérés de cotisations sociales cumulés par les exécutifs communaux de la région au cours des dernières années, d’après les données de la Caisse nationale de prévoyance sociale.

Les communes de la région du Centre, à l’image de la plupart des communes du Cameroun, brillent par leur insolvabilité auprès de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS). Elles cumulent une dette sociale de 4 milliards de FCFA due à cet établissement public de collecte des cotisations sociales, représentant les impayés desdites cotisations par les exécutifs communaux de la région.  

Le bihebdomadaire EcoMatin paru ce mercredi 5 octobre 2022, rapporte que cette enveloppe aurait pu être plus importante, mais qu’en raison d’un plaidoyer des sénateurs de la région du Centre, la CNPS a consenti à un certain nombre de mesures d’assouplissement en faveur de ces communes. Il s’agit notamment de la suppression de l’acompte exigible pour bénéficier d’un moratoire ; de la mise en place d’échéances de paiement assez souples et favorables ; de la remise gracieuse à un taux de 70% des pénalités et majorations de retard pour toutes communes en général et 80% pour les communes économiquement sinistrées. En dépit de ces mesures, « les mairies ne respectent pas les échéances de paiement par elles proposées », déplore la CNPS. C’est en cela donc que la dette sociale desdites communes se chiffre désormais à plus de 4 milliards de FCFA, majorations et pénalités de retard comprises.

Il importe de rappeler qu’au mois de juillet dernier, l’association Communes et villes unies du Cameroun (Cvuc), qui regroupe l’ensemble des communes du Cameroun, a annoncé avoir obtenu du top-management de la Cnps, une réduction de 60% de la dette sociale à payer par chaque commune, ainsi que la levée des scellés de tous les comptes et locaux des Communes. La Cnps a entrepris il y a peu une opération de recouvrement forcé auprès des communes, et même des autres administrations publiques, à travers ses centres spécialisés.

 

 

 

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique